Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Borja Valero, l'amour est mort, vive l'Inter !

So Foot 20/08/2017 à 08:00

Borja Valero, l'amour est mort, vive l'Inter !

Première journée de Serie A et premier choc, l'Inter reçoit la Fiorentina. Une rencontre qui va faire tout drôle à Borja Valero, qui se retrouve face à l'amour de sa vie, sur les cendres d'une rupture particulièrement difficile. Y aurait de quoi pleurer dans les chaumières, si les Nerazzurri n'avaient pas mieux à faire.

Borja Valero aimait la Fiorentina à la folie. Il l'a dit et répété il y a deux mois encore : il voulait finir sa carrière sur les bords de l'Arno, où il a posé ses valises en 2012, où il s'est immédiatement épris d'une ville et de ses habitants, d'un club et de ses supporters. On croyait bien qu'entre ces deux entités classes, vouées à la grâce plus qu'à la notoriété et aux titres, le mariage était parfait ; et, avec toutes ces déclarations d'amour, éternel. Mais les voix du mercato sont impénétrables, et c'est donc un fait, les praticiens du beau n'échappent pas non plus à la mode des ruptures crades.

Drôle de départ à Florence, drôle d'arrivée à Milan


Malgré la révolution qui se préparait à Florence, Borja l'a donc assuré, il voulait rester. Un nouveau cycle ? Il se voyait bien dedans. Des jeunes ? Il pouvait les encadrer. Mais selon lui, dans les hautes sphères, on n'était pas du même avis. Peut-être était-il jugé trop vieux. Sûrement avait-il un trop gros salaire. Alors ce qu'il nomme "la nouvelle direction sportive" du club, incarnée par le revenant de l'époque Prandelli, Pantaleo Corvino, l'a poussé vers la sortie. Des rumeurs indiquent que les dirigeants gigliati l'avaient déjà dans le collimateur après son refus d'une destination chinoise l'hiver dernier. Ils auraient rendu "la situation insoutenable" lorsque l'Inter s'est manifestée. On a entendu Borja, voix embuée de larmes, dire à un tifoso dans un document WhatsApp qu'on lui avait "cassé les couilles", qu'on l'avait "fait pleurer" et "empêché de dormir" pendant deux semaines. La Viola n'a pas la même version des faits, déclare que le joueur n'était pas en vente et que les velléités de départ venaient de lui. Entre cette habituée du rejet de responsabilités quant à ses partants et un type qui se tatouait les coordonnées géographiques du Ponte Vecchio au début de l'été, on laisse juger.

Une Fiorentina à bout de souffle

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.