Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bogota riposte à la mort de dix soldats tués par les Farc

Reuters16/04/2015 à 02:24

(Réaction des Farc §6-8) BOGOTA, 15 avril (Reuters) - Le président colombien Juan Manuel Santos a levé mercredi le moratoire sur les bombardements des positions des rebelles des Farc en riposte à une attaque qui a tué dix soldats colombiens dans le sud-ouest du pays. Santos, qui s'exprimait à Cali, a ajouté que les Forces armées révolutionnaires de Colombie avaient rompu le cessez-le-feu qu'elles ont prolongé il y a quatre mois pour faciliter les pourparlers de paix avec le gouvernement. "C'est une action condamnable qui ne restera pas impuni, qui requiert des mesures fortes et aura des conséquences", a-t-il dit. Les dix soldats ont été tués mercredi dans la province de Cauca, une région rurale du sud-ouest du pays. Le général Mario Valencia a accusé un groupe des Farc "appartenant à la colonne mobile Miller Perdomo" d'avoir perpétré cette attaque qui a également fait neuf blessés parmi les militaires. Les Farc ont réagi en affirmant qu'elles avaient agi en état de légitime défense face à une offensive des troupes gouvernemetales. "Nous appelons expressément le gouvernement à conserver son sang froid et à ne pas prendre de mesures de nature à mettre en péril les progrès accomplis lors des négociations de paix", indique un communiqué du groupe diffusé à La Havane. Le leader rebelle Pablo Catatumbo a déclaré dans la capitale cubaine que son organisation regrettait les récents événements et que ceux-ci n'étaient pas "prémédités". Le gouvernement négocie depuis fin 2012 avec les Farc et Juan Manuel Santos avait prolongé la semaine dernière une suspension des bombardements contre les camps de la guérilla en échange du respect par les Farc de leur cessez-le-feu. L'attaque de mercredi ne devrait cependant pas interrompre les négociations même s'il s'agit de la violation de la trêve la plus grave à ce jour. Un des négociateurs des Farc, Antonio Munoz, n'a pas confirmé l'implication de la guérilla marxiste dans cet accrochage dont il a imputé la responsabilité aux forces gouvernementales. "Cela semble être la conséquence de l'incohérence de la politique du gouvernement qui mène des opérations militaires contre un groupe rebelle pendant le cessez-le-feu", a-t-il déclaré à La Havane, la capitale cubaine, où ont lieu les pourparlers de paix. Les Farc réclament depuis l'ouverture des négociations la proclamation d'un cessez-le-feu bilatéral, ce que le président Santos a jusqu'à présent refusé. (Julia Symmes Cobb, Nelson Bocanegra; Jean-Stéphane Brosse, Tangi Salaün et Henri-Pierre André pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.