1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Boeing : l'immobilisation du 737 MAX a déjà coûté 1 milliard de dollars
Le Parisien25/04/2019 à 07:48

Boeing : l'immobilisation du 737 MAX a déjà coûté 1 milliard de dollars

Boeing a chiffré mercredi à 1 milliard de dollars la première facture de l'immobilisation au sol depuis mi-mars du 737 MAX, son avion vedette, dont le logiciel anti-décrochage « MCAS » a été mis en cause dans deux tragédies rapprochées ayant fait 346 morts.Rapportée au chiffre d'affaires du constructeur (101,1 milliards de dollars en 2018), la facture reste relativement faible mais certains analystes financiers s'attendent à voir exploser.Ce montant ne comprend pas les éventuelles indemnisations des compagnies aériennes, qui ont dû annuler des vols programmés sur des 737 MAX.Il n'inclut pas non plus les possibles dommages que l'avionneur américain pourrait être amené à verser aux familles des victimes et aux sous-traitants, dont le manque à gagner risque d'être important.135 essais en vol depuis l'immobilisation au solSans donner de calendrier, le PDG Dennis Muilenburg a indiqué, lors d'un grand oral devant la communauté financière, que la prochaine étape était un vol de certification du 737 MAX modifié suivi de l'autorisation de l'agence fédérale pour l'aviation.Selon une source anonyme, Boeing table sur une certification du 737 modifié vers la fin mai et une levée de l'interdiction de vol en juillet. LIRE AUSSI > Boeing va dévoiler son plan pour permettre la remise en service des 737 MaxPour redorer son image et rassurer le grand public sur la qualité de ses avions, l'avionneur mise sur les pilotes et les personnels navigants dont il a décidé de faire des ambassadeurs en leur proposant des formations poussées et activités autour du 737 MAX. « Nous allons investir en eux », a déclaré Dennis Muilenburg.L'avionneur affirme avoir déjà effectué plus de 135 essais en vol depuis l'immobilisation au sol, qui a causé un recul de 13,2 %, à 2,1 milliards de dollars, du bénéfice net au premier trimestre et une baisse de 1,98 %, à 22,9 milliards, du chiffre d'affaires.En mars dernier, un 737 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Valeurs associées

NYSE +3.60%

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • homlib
    25 avril09:50

    Une broutille : le budget de la Défense, c'est 51% du PIB et représente 1 000 milliards de dollars, en comptant le budget de l'OTAN

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer