1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Blocage de l'A1 : la droite demande des comptes à Valls
Le Parisien29/08/2015 à 20:39

Blocage de l'A1 : la droite demande des comptes à Valls

«La tyrannie des communautés s'installe et le pouvoir détale.» A l'instar du frontiste Gilbert Collard, plusieurs personnalités politiques ont fait part ce samedi de leur mécontentement au sujet de la réaction «impuissante» du gouvernement face au blocage de l'autoroute A1 depuis vendredi soir par des gens du voyage. Ces derniers réclamaient que le fils d'une des victimes de la fusillade de mardi dernier à Roye, actuellement incarcéré à la maison d'arrêt d'Amiens pour vol et voie de fait, puisse assister aux funérailles de son père, sous escorte policière.

Bien décidés à se faire entendre, les proches de la famille décimée ont notamment brûlé des pneus sur la voie, rendant la circulation impossible. Tous ont quitté les lieux vers midi, après avoir appris qu'un juge de la Cour d'appel d'Amiens avait autorisé le jeune homme à quitter provisoirement sa cellule pour assister aux funérailles de son père lundi.

Notre question du jour : les autorités ont-elle bien géré le blocage de l'autoroute ?

Parmi les élus locaux mécontents, Alain Gest, député de la 4ème circonscription de la Somme et président d'Amiens Métropole, Jean-François Mancel, député de l'Oise Président de la communauté de comunes du pays de Thelle ou encore Xavier Bertrand, député-maire de Saint-Quentin. Ce dernier a clairement demandé au Premier ministre, Manuel Valls, de rendre des comptes sur cette affaire.

«Quelles instructions ont été données?»

«Une telle manifestation, un tel blocage, sont inacceptables, et en tous points contraires à l'Etat de droit», s'est emporté Xavier Bertrand dans une lettre au Premier ministre, transmise à la presse. Et celui qui est également candidat aux Régionales dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie d'insister : «Au-delà des conséquences gravissimes pour les automobilistes, nombreux en ce week-end de retour de vacances, cet événement aura aussi des conséquences économiques réelles, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

10 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • sarestal
    29 août21:48

    Pour le censeur: je n'ai même pas attendu lundi, ça me gave de devoir supporter une censure sur des sujets aussi scandaleux.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer