Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bitcoins : quelle fiscalité ?
Le Revenu05/07/2018 à 15:15

Une tribune libre de Matias Labé et Mathilde Gauthier de CMS Francis Lefebvre Avocats. (© Montage Le Revenu / Fotolia)

Une tribune libre de Matias Labé et Mathilde Gauthier de CMS Francis Lefebvre Avocats. (© Montage Le Revenu / Fotolia)

En effet, rappelons que la doctrine administrative (n° 730 du BOI-BIC-CHAMP-60-50 et n° 1080 du BOI- BNC-CHAMP-10-10-20-40) distingue :

- les cessions réalisées à titre occasionnel, qui relèvent du régime des bénéfices non commerciaux (BNC) ;

- et les cessions réalisées à titre habituel, qui relèvent du régime des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

En cas de soumission à la tranche marginale du barème de l'impôt sur le revenu, ce traitement peut conduire à un niveau d'imposition (hors prélèvements sociaux) de plus de 45%.

Dans sa décision, le Conseil d'État, adopte une approche différente, qui conduit à invalider partiellement la doctrine administrative, en considérant que :

- dans la mesure où les «unités de bitcoin» ont la nature de biens meubles incorporels, le gain issu de leur cession relève en principe du régime des plus-values sur cession de biens meubles prévu à l'article 150 UA du CGI (conduisant à appliquer à la plus-value un abattement de 5% pour chaque année de détention au-delà de la deuxième, avant de la soumettre, à un taux d'impôt sur le revenu de 19% et de prélèvements sociaux de 17,2%).

Deux précisions doivent être apportées

- les cessions pour un prix inférieur à 5.000 euros sont exonérées ;

- les moins-values constatées lors de cessions antérieures de même nature ne sont pas

Lire la suite sur le revenu.com

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • cleraz
    05 juillet15:35

    l'impôt est payable en "bit coins" ?

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer