Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Birmanie-Il reste des prisonniers politiques à libérer-ONG

Reuters25/01/2016 à 13:36
    RANGOUN, 25 janvier (Reuters) - La Birmanie a libéré 101 
prisonniers politiques depuis vendredi, ce qui porte à plus de 
1.200 le nombre de prisonniers d'opinion libérés depuis 
l'arrivée au pouvoir du gouvernement semi-civil du président 
Thein Sein en 2011, annoncé lundi l'ONG birmane Assistance 
Association for Political Prisoners (AAPP). 
    Le gouvernement sortant n'a toutefois pas encore libéré la 
totalité des prisonniers politiques et continue à arrêter et à 
inculper pour des raisons politiques, disent les associations de 
défense des droits de l'homme. 
    Bo Kyi, secrétaire d'Assistance Association for Political 
Prisoners (AAPP), précise que le gouvernement a libéré la 
totalité des 101 prisonniers politiques qui devaient l'être à 
partir de la semaine dernière. La plupart protestaient contre le 
gouvernement, par exemple contre la confiscation des terres, 
précise-t-il. 
    L'administration Thein Sein a libéré 1.235 prisonniers 
politiques depuis 2011, précise Bo Kyi, mais 409 sont toujours 
en procès et 84 sont en prison. 
    Parmi les personnes amnistiées figurent le Néerlandais 
Phillip Blackwood, qui a été condamné à deux ans et demi de 
prison avec deux collègues birmans pour avoir utilisé une image 
psychédélique de Bouddha pour faire la promotion d'une fête à  
Rangoun. 
    Les libérations qui ont commencé vendredi surviennent juste 
avant que le nouveau Parlement dominé par la Ligue nationale 
pour la démocratie (LND) de l'opposante Aung San Suu Kyi ne 
siège pour la première fois le 1er février. 
    La LND a remporté une victoire éclatante aux élections du 8 
novembre, battant à plate couture le Parti pour la solidarité et 
le développement de l'Union (USDP) arrivé au pouvoir en 2011 
après 49 ans de dictature militaire. 
    Mais, alors que certains prisonniers étaient libérés 
vendredi, Patrick Khum Jaa Lee, qui travaille dans une ONG, a 
été condamné à six mois de prison pour insulte à l'armée sur 
Facebook. Compte tenu de la période de détention préventive, il 
devrait être libéré en avril. 
    Chaw Sandi Tun, un membre de la LND, a également été 
condamné à six mois de prison fin décembre pour avoir tourné en 
dérision sur Facebook les nouveaux uniformes de l'armée. 
    "Le Président Thein Sein a l'occasion de le faire juste 
avant la fin de son gouvernement", commente Matthew Smith, 
directeur exécutif de l'ONG Fortify Rights, dans un communiqué 
publié lundi. "Il doit libérer tous les prisonniers politiques 
immédiatement et sans condition." 
 
 (Danielle Rouquié pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.