Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

CREDIT AGRICOLE SA

11.4300 EUR
-0.04% 
Ouverture théorique 11.4300
indice de référenceCAC 40

FR0000045072 ACA

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    11.4000

  • clôture veille

    11.4350

  • + haut

    11.4650

  • + bas

    11.2600

  • volume

    5 802 301

  • valorisation

    32 606 MEUR

  • capital échangé

    0.20%

  • dernier échange

    20.07.18 / 17:35:00

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    11.0900

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    11.7700

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur CREDIT AGRICOLE SA

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter CREDIT AGRICOLE SA à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter CREDIT AGRICOLE SA à mes listes

    Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

BILAN-M&A-Le marché français à l'épreuve de la présidentielle de 2017

Reuters30/09/2016 à 08:52
    * Les rachats d'entreprises françaises par des étrangers en 
recul de 24%-étude 
    * 'Brexit', échéances électorales risquent de peser sur 
l'activité 
    * Des entreprises françaises plus offensives à 
l'international 
    * Rothschild, Goldman Sachs et Morgan Stanley en tête des 
banques conseil-étude 
 
    par Matthieu Protard 
    PARIS, 30 septembre (Reuters) - Les incertitudes entourant 
les conséquences du "Brexit" pour l'Europe et la perspective de 
l'élection présidentielle en France l'an prochain se conjuguent 
pour rendre le marché français des fusions et acquisitions (M&A) 
très incertain pour les mois qui viennent. 
    Si la campagne pour l'élection présidentielle ne devrait pas 
fondamentalement dissuader les entreprises et les investisseurs 
de s'engager dans des opérations d'acquisitions, les secteurs 
d'activités proches de la sphère publique et politique 
pourraient néanmoins connaître un ralentissement de leurs 
activités de M&A. 
    "Avec l'élection présidentielle à venir en France, il est 
difficile de faire des prévisions sur ce que sera le premier 
semestre 2017", fait remarquer Alexandre Courbon, responsable du 
M&A pour la France chez Société générale CIB. "Historiquement 
les années électorales ont rarement été propices à une forte 
activité M&A". 
    Le marché français connaît déjà un nette contraction des 
acquisitions d'entreprises de l'Hexagone par des groupes 
étrangers. 
    Selon les données de Thomson Reuters à fin septembre et 
publiée vendredi, les acquisitions de groupes français par des 
étrangers ont reculé de 24% depuis le début de l'année avec un 
volume de 33,8 milliards de dollars (30 milliards d'euros) sur 
les neuf premiers mois. 
    Mais la France n'est pas la seule source d'inquiétudes des 
investisseurs, l'état de santé de l'Italie et de ses banques 
pèse aussi. Et, désormais, les regards se portent aussi sur 
l'Allemagne où Deutsche Bank  DBKGn.DE  est sous la menace d'une 
colossale amende de 14 milliards de dollars (12,5 milliards 
d'euros) de la justice américaine.   
    "Nous continuons d'évoluer dans un environnement très 
incertain et volatil", relève Alexandre Courbon. "C'est un 
environnement qui reste donc compliqué pour des investisseurs 
qui doivent se projeter à cinq, 10 voire 20 ans et prendre la 
bonne décision." 
     
    DES GROUPES FRANÇAISES À L'OFFENSIVE 
    Sur les neuf premiers mois de l'année, le marché français a 
surtout vu une forte hausse des acquisitions de groupes français 
à l'étranger à l'image du rachat par Danone  DANO.PA  de 
l'américain WhiteWave  WWAV.N , pour 12,5 milliards de dollars 
(11,3 milliards d'euros).   
    Les acquisitions hors de France par des entreprises 
françaises ont ainsi doublé entre janvier et septembre pour 
atteindre 40,8 milliards de dollars (36,28 milliards d'euros), 
selon les chiffres de Thomson Reuters. 
    Plus globalement, sur les trois premiers trimestres de 
l'année, le volume des transactions de M&A en France ont 
progressé de 28% à 136,7 milliards de dollars (121,6 milliards 
d'euros).  
    Mais retraité de la réorganisation interne de Crédit 
agricole SA  CAGR.PA  de début d'année et de l'échec du rachat 
de l'américain Medivation par Sanofi  SASY.PA , le marché a 
reculé de près de 5%. 
    "Dans l'ensemble, 2016 a été une année assez active, même 
si de nombreuses opérations n'ont pas abouti", note 
Jean-Baptiste Charlet, co-responsable de la banque d'affaires de 
Morgan Stanley à Paris. 
    "Dans les années qui viennent, il n'y a pas de raisons pour 
que le marché s'infléchisse", poursuit le banquier d'affaires. 
"Les tendances de fond restent porteuses, les grands groupes 
poursuivent leur internationalisation, en dépit d'un 
environnement économique globalement instable." 
    D'après le classement réalisé par Thomson Reuters, la banque 
Rothschild  ROTH.PA  est en tête des banques-conseil depuis le 
début de l'année, suivie de Goldman Sachs  GS.N  et Morgan 
Stanley  MS.N . 
     
    L'étude Thomson Reuters : 
    http://bit.ly/2duhgJG 
 
 (Edité par Jean-Michel Bélot) 
 

Valeurs associées

-0.04%
+0.79%
+0.35%
-0.43%
+0.88%
+0.86%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.