1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Bienvenue en Sistronomie

Le Parisien07/05/2018 à 11:49

Bienvenue en Sistronomie

Cet univers sensoriel, Loïc Raison, cidrier de caractère, l'a baptisé « la Sistronomie », soit l'art de vivre autour du cidre. Un nom sympathique et curieux qui vient de sistr - cidre en breton.

« La Sistronomie, explique-t-il, c'est savoir déguster un cidre comme il se doit, associer la bonne cuisine au bon cidre et échanger autour d'une table sans autre prétention que partager un bon moment ». « Un style de vie qui prend la forme d'un nouveau mouvement et englobe tout mon héritage ».

L'héritage de Loïc Raison, c'est un père intransigeant sur la qualité et un destin de cidrier. Un destin qui débute à Domagné en 1918 quand ce Breton hardi achète le cidre des fermes du voisinage pour le vendre aux clients de son épicerie. Personne n'y croit sauf lui. C'est le succès. Cinq ans plus tard, Louis Raison ouvre sa première cidrerie dans le village de Domagné. « J'ai grandi en voyant mon père construire avec courage et détermination son héritage : un cidre à son image qui traversera les générations », raconte son fils qui, reprend à 25 ans les rênes de la cidrerie. Avec une idée en tête, conquérir Paris. Passionné lui aussi, Loic Raison passe des mois et des années, à construire, déconstruire et reconstruire les assemblages pour obtenir le cidre idéal. Inspiré, le cidrier assemble le jus de ses pommes comme un vigneron celui de ses raisins, à la recherche de la « parfaite combinaison de robe et de saveurs ». Comme un maitre de Chai évoque la fabrication d'un grand cru, Loïc Raison parle aussi de robe, de limpidité, de premier et de deuxième nez, de note principale, il évoque le fruité, respire la cannelle, les alcools supérieurs... C'est son fils spirituel -comme il l'appelle-, le Sidrologue William Wyme, qui a repris aujourd'hui cette délicate mission de l'assemblage. « Un Sistronome est avant tout un amoureux du goût. C'est pourquoi j'ai chargé William de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer