Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bientôt une vignette automobile pour financer l'entretien des routes ?
Le Point18/12/2017 à 11:23

Après la vignette Crit'Air pour signaler les véhicules polluants, un nouvel autocollant pourrait être apposé sur le pare-brise des voitures. Selon Le Parisien

, Élisabeth Borne, ministre des Transports, a créé un groupe d'experts chargés d'évaluer le réseau routier français et de trouver des sources de financement pour son entretien. La vignette serait l'un des outils envisagés dans un rapport remis en janvier 2018.

« Notre réseau routier est en danger. Il est temps de tirer la sonnette d'alarme avant qu'il ne soit trop tard », insiste Hervé Maurey, sénateur UDI de l'Eure, qui planche avec d'autres experts au sein de ce comité. La hausse de la mortalité sur les routes au cours des dernières années a mis en lumière la dégradation du réseau, du bitume moins adhérent à la création de nids-de-poule, en passant par des panneaux de signalisation parfois incohérents.

75 à 125 euros par an par véhicule

Le mauvais état des routes s'expliquerait par un désengagement de l'État, qui alloue de moins en moins de crédits aux collectivités locales, chargées de l'entretien du réseau (hors autoroutes). Les entreprises mandatées par les mairies ou les conseils départementaux auraient perdu 30 % de leur activité en cinq ans, d'après Le Parisien. « Dans un contexte d'argent public rare, la tentation est forte de se passer de l'entretien, une année, puis deux. Ça ne se voit pas,...

Lire la suite sur Le Point.fr

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • carina75
    18 décembre12:51

    Nous sommes bien en France un problème à résoudre ne peut se régler que part la création d'une taxe !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer