1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bientôt la fin des paquebots géants à Venise ?
Le Point08/08/2019 à 19:53

C'est sans doute la fin d'une époque. Celle où les paquebots géants des croisiéristes pouvaient accoster dans la lagune de Venise, déversant leurs flots de touristes vers la place Saint-Marc et les étroites ruelles de la cité des Doges. Danilo Toninelli, le ministre des Transports italien, a en effet annoncé son intention de les détourner du centre historique dès le mois de septembre, explique The Guardian. 30 millions de visiteurs se rendent chaque année à Venise, pour une partie amenés par les quelque 600 bateaux de croisière qui jettent l'ancre dans la lagune. Un flux touristique permanent qui représente à la fois une manne financière et une véritable menace pour la survie de la ville. Alarmé, le maire Luigi Brugnaro avait demandé l'aide de l'Unesco au mois de juin dernier. « Mettez que la cité de Venise est en danger pour la bonne raison que nous nous sentons en danger ! » expliquait-il à la radio italienne. L'élu se plaignait notamment du manque de soutien de la part du gouvernement de Giuseppe Conte. Un appel qui a donc été entendu. Lors d'une commission parlementaire, Danilo Toninelli a annoncé que les bateaux pourraient progressivement être déroutés vers les docks de Fusina ou de Lombardia, situés à proximité. Le processus devrait commencer progressivement en septembre et concerner un tiers des bateaux dès 2020. Lire aussi Quiriny - À Venise, le réchaud jette un froidLe gouvernement italien forcé de réagirPlusieurs...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer