1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Bettoni, le chauve qui murmurait à l'oreille du chauve
So Foot26/05/2018 à 08:00

Bettoni, le chauve qui murmurait à l'oreille du chauve

Fidèle bras droit et ami de Zinédine Zidane depuis plus de vingt ans, David Bettoni joue un rôle clé dans les récents succès madrilènes sur la scène continentale. L'entraîneur adjoint du Real, qui cultive l'art de la discrétion, pourrait remporter sa troisième coupe d'Europe.

Non, les crânes chauves du monde du football ne sont pas uniquement présents dans le corps arbitral français. Tony Chapron, Bartolomeu Varela et Antony Gautier pourraient ainsi être sérieusement concurrencés sur le plan capillaire par une autre triplette, qui officie quant à elle sur le banc de touche de Santiago-Bernabéu. Derrière Zinédine Zidane, illustre crâne dégarni depuis 2005, Antonio Pintus, préparateur physique des Meringues et David Bettoni trimballent eux aussi leurs boules à zéro sur le bord des pelouses espagnoles et européennes. Dans l'ombre de Zizou depuis leurs débuts communs au centre de formation de l'AS Cannes dans les années 90, Bettoni, l'ami et fidèle lieutenant, aura l'occasion, ce samedi soir à Kiev, de remporter une troisième coupe aux grandes oreilles d'affilée en tant qu'entraîneur adjoint du Real Madrid. Un rôle loin des projecteurs, qui convient parfaitement à sa nature et dans lequel cet amoureux de la tactique excelle depuis janvier 2016.

" Zidane lui fait une confiance aveugle "

Zinédine Zidane s'est montré ferme. Alors que les dirigeants madrilènes voulaient l'associer à l'Argentin Santiago Solari, ancienne gloire du Real, sur le banc merengue, le tacticien français avait été implacable : son entraîneur adjoint sera David Bettoni, son fidèle bras droit, qu'il avait fait venir au club en 2013, après avoir hérité du poste d'adjoint de Carlo Ancelotti. D'abord superviseur des adversaires du Real, Bettoni prend du galon et devient l'assistant de Zizou sur le banc de la Castilla en 2014. Les deux hommes peaufinent leur complémentarité à la tête de la réserve de la Maison Blanche et se voient confier les clés de l'équipe première à la suite du renvoi de Rafa Benitez en janvier 2016.

Rabiot : " Aucune logique sportive "

" Je me suis toujours dit que c'était quelqu'un qui pouvait m'apporter quelque chose. On a la même vision du foot, c'est quelqu'un avec qui j'échange sur beaucoup de choses ", explique alors Zidane à son propos lors de ses premières

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer