Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Besançon : les babouins, persona non grata du zoo de la Citadelle
Le Point06/02/2020 à 18:36

Ils n'étaient plus les bienvenus et étaient dans le collimateur de la direction du zoo de la Citadelle de Besançon depuis plus de 7 ans. Les babouins de Guinée du parc ont été transférés dans un autre établissement parce qu'ils avaient petit à petit endommagé les murs de la Citadelle de Vauban, raconte Le Parisien. Ce monument, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, abrite en son sein le zoo.Lire aussi Les trois bizarreries? du babouin de Guinée !Depuis plusieurs années, le sujet était sur la table, mais aucune décision aussi radicale n'avait été encore prise. Désormais, ces singes iront commettre leurs méfaits ailleurs. Ils ont été transférés au zoo refuge de la Tanère, à côté de Chartres. Un voyage de 450 km pour les éloigner du site classé. Ces babouins de Guinée, dont l'espèce est menacée, avaient pour habitude d'abîmer les murs de la Citadelle Vauban, mais aussi tout ce qu'il se trouvait autour.Partir pour mieux revenir« Ils grattent beaucoup, ils ressortent les cailloux et les petites pierres et leur urine est assez corrosive et acidifie la pierre », précise Margaux Pizzo, responsable du parc zoologique de la Citadelle auprès du Parisien. L'affaire remonte pourtant à 2013. Date à laquelle les mammifères ont commencé à être dans le viseur de la ville propriétaire du zoo. « Ils grattent les joints des murailles et cela fait, à la longue, des dégâts. Cette espèce n'est pas adaptée à ces lieux », pestait...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer