1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bernard Tapie : la justice examine la liquidation judiciaire de ses sociétés
Boursorama avec AFP Services15/04/2019 à 12:50

L'homme d'affaires a été condamné à rembourser plusieurs centaines de millions d'euros dans l'affaire qui l'oppose au Crédit Lyonnais. Ce lundi 15 avril, la justice étudie la demande de liquidation judiciaire de toutes les sociétés dont Bernard Tapie est propriétaire.

Bernard Tapie au tribunal de Paris, le 4 avril ( AFP / BERTRAND GUAY )

Sont concernées les holdings GBT (Groupe Bernard Tapie), actionnaire majoritaire du groupe de médias La Provence, et FIBT, Financière Immobilière Bernard Tapie. L'avenir de ces entreprises, en redressement judiciaire depuis trois mois, est incertain.

Le tribunal de commerce de Paris devait initialement se prononcer le 11 mars dernier, mais l'audience avait été renvoyée car Bernard Tapie comparaissait le même jour au tribunal correctionnel dans l'affaire qui l'oppose au Crédit Lyonnais depuis des décennies. En décembre 2015, l'homme d'affaires, aujourd'hui âgé de 76 ans, avait été condamné à rembourser les 403 millions d'euros qui lui avaient été accordés en 2008, dans l'arbitrage de son litige avec le Crédit Lyonnais. Désormais, Bernard Tapie est poursuivi pour "escroquerie" au préjudice de l'État. Le verdict est attendu pour le début du mois de juillet.

"CATASTROPHE"

Toutefois, même en cas de saisie de ses biens, les deux entités GBT et FIBT sont à l'abri des créanciers, puisqu'elles ont été placées en procédure de sauvegarde. Le parquet de Paris estime le redressement impossible et donc demande la liquidation judiciaire, afin de permettre la vente immédiate des biens.

"Ce serait une catastrophe" pour le groupe de médias La Provence, avait réagi Bernard Tapie à la veille de son procès. "J'ai mis tous mes actifs en garantie pour le paiement. Donc, que ce soit en liquidation ou dans le cadre d'un plan (de redressement, ndlr), ils seront payés", avait-il assuré. Bernard Tapie s'est notamment engagé à vendre son domicile familial parisien, l'hôtel de Cavoye. Mais l'ancien ministre fait valoir que si ses sociétés étaient placées en liquidation judiciaire, ses créanciers ne toucheraient aucun euro tant que sa dette n'aura pas été tranchée.

INFOGRAPHIE. Chronologie de l'affaire Tapie-Crédit Lyonnais depuis 1990 ( AFP / )

13 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • clam92
    16 avril05:55

    -rionju- n'a pas de mémoire . Il a acheté la plupart de ses entreprises pour 1 euro symbolique , il a viré tout le monde et a revendu à la découpe les entreprises ; Alors il n'y a pas de quoi l'encensé ce monsieur . Il a une grande G u eu le , ça oui mais si la politique ne l'avait pas protégé il ne serait pas riche à milliards . Espérons qu'il ne s'est pas rendu insolvable en planquant son argent à l'étranger

    Signaler un abus

  • ebrardpa
    15 avril19:31

    Tapie a utilisé le tribunal de commerce pour retarder le remboursement de plus d'un an. Une fortune accumulée au franc symbolique avec la bienveillance de la gauche ; tapie a de la ressource et des qualités ,mais sa cupidité et son goût du Luxe sont sans limites.

    Signaler un abus

  • ebrardpa
    15 avril19:31

    Tapie a utilisé le tribunal de commerce pour retarder le remboursement de plus d'un an. Une fortune accumulée au franc symbolique avec la bienveillance de la gauche ; tapie a de la ressource et des qualités ,mais sa cupidité et son goût du Luxe sont sans limites.

    Signaler un abus

  • -rionju-
    15 avril14:08

    Grand Monsieur qui mérite du respect

    Signaler un abus

  • mlcbnb
    15 avril14:04

    30 années de procédure.il va pouvoir aller devant la cour de justice de luxembourg pour une telle lenteur

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer