Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

AIRBUS

100.34EUR
-1.53% 
Ouverture théorique 100.34
indice de référence CAC 40

NL0000235190 AIR

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    100.28

  • clôture veille

    101.90

  • + haut

    100.54

  • + bas

    99.08

  • volume

    1 695 805

  • valorisation

    77 708 MEUR

  • capital échangé

    0.22%

  • dernier échange

    19.06.18 / 17:36:52

  • Indice de référence

    CAC 40

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    94.32

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    106.36

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur AIRBUS

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter AIRBUS à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter AIRBUS à mes listes

    Fermer

Berlin pour une consolidation de l'armement européen

Reuters19/08/2014 à 20:56

(Actualisé avec détails, déclarations, contexte) BERLIN, 19 août (Reuters) - L'industrie allemande de défense a besoin de consolidation, notamment sous la forme de partenariats européens, a déclaré mardi le ministre allemand de l'Economie, Sigmar Gabriel "Cela n'a pas de sens pour l'Europe d'avoir différentes entreprises qui fabriquent les mêmes systèmes d'armement", a déclaré le chef des sociaux-démocrates allemands après avoir rencontré les dirigeants des comités d'entreprise d'une vingtaine de sociétés d'armement. Sigmar Gabriel a été critiqué dans les milieux de l'industrie de l'armement pour avoir imposé des restrictions aux exportations d'armes de l'Allemagne, notamment à destination du Qatar et de l'Arabie saoudite. "Les perspectives de l'industrie allemande de l'armement ne dépendent pas seulement des exportations, et certainement pas uniquement des exportations vers la péninsule arabique", s'est-il défendu mardi. "Nous devons parler consolidation, de maintenance et de renouvellement des stocks à l'échelle européenne", a-t-il ajouté. Cette position peut surprendre si l'on se souvient qu'il y a deux ans, Berlin s'était opposé à un projet de fusion entre EADS, devenu depuis Airbus Group AIR.PA , et le britannique BAE Systems BAES.L . L'Allemagne entendait alors protéger une industrie qui emploie environ 80.000 personnes et dont les exportations ont progressé de 24% en 2013 par rapport à l'année précédente pour atteindre 5,85 milliards d'euros. Les budgets de la défense qui ne cessent de se réduire un peu partout en Europe rendent pertinents des rapprochements entre industriels, comme celui en discussion entre le fabricant français de blindés Nexter et son homologue allemand Krauss-Maffei Wegmann (KMW). Le projet de fusion entre Nexter et KMW a été accéléré par les restrictions imposées aux exportations par Sigmar Gabriel, dit-on dans les milieux industriels. Le ministre allemand de l'Economie doit rencontrer début septembre les dirigeants et les syndicats de l'industrie allemande de l'armement. Les problèmes de sécurité posés par des rapprochements entre acteurs européens devraient y être abordés, de même que les conséquences sur l'emploi. (Sabine Siebold; Patrick Vignal pour le service français)

Valeurs associées

-1.53%
-1.04%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.