Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bercy assigne Amazon en justice pour pratiques abusives-Presse
Reuters18/12/2017 à 08:52

BERCY ASSIGNE AMAZON EN JUSTICE POUR PRATIQUES ABUSIVES

BERCY ASSIGNE AMAZON EN JUSTICE POUR PRATIQUES ABUSIVES

PARIS (Reuters) - Le ministère de l'Economie a assigné Amazon en justice pour pratiques abusives du leader mondial du commerce en ligne envers ses fournisseurs français et aurait demandé qu'une amende de dix millions d'euros lui soit infligée, rapporte lundi le Parisien.

Selon le journal, cette plainte été déposée devant le tribunal de commerce de Paris à la suite d'une enquête de deux ans de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) sur les plates-formes Internet.

"La plate-forme impose un rapport déséquilibré avec ses vendeurs", explique Loïc Tanguy, directeur de cabinet de la DGCCRF, cité par le Parisien.

Selon le journal, pour vendre sur la plate-forme du géant américain et profiter de ses 3,5 millions de visiteurs par jour en France, les plus de 10.000 entreprises hexagonales inscrites sur le site sont soumises à plusieurs clauses qui peuvent parfois les pousser à la faillite: modifications de contrat unilatérales, prise en charge de tous les problèmes de livraison et possibilité pour Amazon de suspendre le contrat à tout moment.

Un porte-parole de Bercy a confirmé que le ministère avait assigné le groupe en justice, sans plus de précision.

Un porte-parole d'Amazon a indiqué que le groupe ne commentait pas les procédures judiciaires en cours.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès de la DGCCRF.

(Gilles Guillaume, édité par Wilfrid Exbrayat)

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • NociSk
    18 décembre10:59

    Malheureusement ça ne les ferait pas réfléchir vu le montant. IL ne faut pas acheter sur AMAZON, cette boîte est une honte mondiale. Les gens qui achète sur AMAZON et après se plaignent du chômage, des déficits etc... me font bien rigoler

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer