1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Benoît Hamon : «Levons les freins à la pratique sportive»
Le Parisien07/04/2019 à 12:01

Benoît Hamon : «Levons les freins à la pratique sportive»

Benoît Hamon, fondateur de Génération. s et Régis Juanico, député Génération. s de la Loire, Coprésident du groupe de travail sur les Jeux olympiques et Paralympiques de Paris 2024 à l'Assemblée nationale« La Fédération française de cardiologie nous alerte : entre 1971 et 2011, les collégiens ont perdu 25 % de leur capacité physique, ce qui veut dire que l'espérance de vie des jeunes générations dans notre pays diminue. Plus le temps passe, moins nos enfants bougent. La combinaison d'une alimentation trop riche, d'une baisse de l'activité physique et du temps passé devant les écrans (plus de deux heures par jour pour les 3-10 ans et plus de quatre heures pour les 11-17 ans) conduit à ce que 15 % des filles et garçons entre 7 et 17 ans sont en surpoids et 5 % sont obèses.Face à la pandémie de la sédentarité à l'origine de 10 % des décès en Europe, et dans la perspective de la construction d'un héritage sportif des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, l'enjeu est de faire bouger la France dans le cadre d'un grand plan de développement des activités physiques et sportives pour tous, à tous les âges de la vie. Une activité physique et sportive régulièrement pratiquée dès le plus jeune âge est la meilleure garantie que cette habitude sera poursuivie tout au long de la vie.Nous proposons d'aménager les cours de récréation pour y favoriser les jeux mixtes. Le savoir nager et le savoir rouler doivent devenir des piliers des apprentissages fondamentaux du socle commun des élèves, qu'il faut inciter à faire les trajets domicile-école à pied ou à vélo. Une activité physique régulière est bénéfique pour les résultats scolaires, le comportement social et l'estime de soi. C'est pourquoi les parcours d'excellence sportive doivent être mieux reconnus au sein de l'Education nationale, avec des classes à horaires aménagés et de sections sportives plus nombreuses.Financer la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • frenchto
    07 avril15:58

    aussi l'élevage des escargots

    Signaler un abus

  • sense78
    07 avril12:42

    La réflexion démarre bien mais avec ce genre d'individus , cela dérive toujours sur des demandes de prise en charge, d'assistanat et de dépenses nouvelles pour la collectivité. Indécrottable !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer