Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bénin - législatives : « Le chef de l'État en ressortira forcément affaibli »
Le Point26/04/2019 à 17:10

Le Bloc républicain ou l'Union progressiste. Voilà le choix que s'apprêtent à faire les 5 millions de Béninois ce dimanche 28 avril pour élire leurs députés. Et il ne sera pas difficile : les mouvements candidats sont tous deux issus de la mouvance présidentielle. Pour la première fois au Bénin depuis trente ans, l'opposition ne participe pas au scrutin. Au-delà des questions relatives à l'organisation des élections, de quoi cette situation est-elle révélatrice ? Est-elle le point d'orgue d'une crise politique profonde ? Mathias Hounkpe, administrateur du programme de gouvernance politique et de consolidation démocratique d'Osiwa (Open Society Initiative for West Africa), répond au Point Afrique.Le Point Afrique : seules deux formations politiques sont autorisées à participer aux élections législatives de dimanche. En quoi cette configuration est-elle inédite au Bénin? ?Mathias Hounkpe : Cette situation est inédite dans la mesure où c'est la première fois, depuis le début du Renouveau démocratique au Bénin en 1990, qu'un nombre si faible de listes se présentent aux élections législatives. Durant les sept premières législatures, ces listes ont généralement dépassé la dizaine. En 1999, elles étaient même au nombre de 35.Au Bénin, on parle plutôt de partis politiques parce qu'il leur était permis de mettre en place des alliances pour participer aux législatives. Il vaut donc mieux compter les listes présentées aux...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer