Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

"Beau Repaire" : le cadeau de printemps de Jacques Higelin

RelaxNews31/03/2013 à 22:00

"Depuis longtemps, je voulais sortir un album au printemps, avec une chanson qui traduise la félicité du renouveau", explique Jacques Higelin AFP PHOTO / BERTRAND GUAY

(AFP) - Avec "Beau Repaire", publié le lundi de Pâques, Jacques Higelin livre un album lumineux et plein de grâce, porté par la joie de vivre et le désir de traduire en chanson "la félicité du renouveau du printemps".

"J'ai coutume de dire que pour chaque chanson, je noircis une cinquantaine de pages. C'est particulièrement vrai pour cet album, je devenais autiste, totalement dans ma bulle. L'inspiration était plutôt sombre au début, puis j'ai vu percer le soleil dans mon ciel chargé d'orages... Avec des envies aigües de rêverie et de liberté", explique le chanteur dans le dossier de presse du disque.

En 2010 pour son précédent album "Coup de Foudre", Jacques Higelin s'était attaqué à la crise, avec l'idée d'en découdre.

Cette fois, il a pris sa plus belle plume pour enrober son auditeur dans un cocon de douceur, de rêverie et d'amour.

"C'est la course contre la montre entre les plus faibles et les plus forts/Plus d'accord/Viens, ô ma reine, je t'emmène sur mon île au trésor", chante-t-il sur "Délire d'alarme".

Le musicien, qui aime choisir des lieux inspirés pour créer ses albums, a enregistré celui-ci sous le soleil du midi, dans un "studio et maison d'hôtes de charme" à Saint-Rémy de Provence.

Les cigales se sont invitées sur "Beau Repaire", un disque ponctué d'éclats de rire, d'exultations, de jeux de mots et d'une joie de vivre qui rappelle "Tête en l'air" ou "Tombé du ciel".

"Qui parle aujourd'hui de la joie de vivre ? Tout est morose, le quotidien est de plus en plus violent, et pourtant il en faut si peu pour se dire que la vie est belle : le regard d'une jolie fille, une conversation avec un ami, quelques mots attrapés au vol au comptoir d'un troquet...", dit Jacques Higelin.

Vieux sage

"Depuis longtemps, je voulais sortir un album au printemps, avec une chanson qui traduise la félicité du renouveau", ajoute-t-il, parlant de "Seul", premier extrait du disque et ode à la liberté.

A 72 ans, le père d'Arthur H et Izia, prend souvent des accents de vieux sage, comme dans "Pour une fois" où, entre récitation et chant, il exhorte l'auditeur à ne pas avoir "peur de la vie, ni de son âme, ni de son corps".

Sous la production d'Edith Fambuena, les arrangements délicats laissent respirer le texte.

Des notes de piano, comme sorties de chez Satie, des cuivres et des cordes tombent comme une pluie fine sur les chansons, avec des accents tour à tour bluesy, rock ou bossa.

Les chansons, pleines de vie, donnent l'impression d'avoir surgi d'un éclair d'inspiration... et c'est souvent le cas.

Comme "Délire d'alarme", née lorsque un orage a déclenché une alarme de voiture alors que le chanteur était dans son jardin.

Ou "Rendez-vous en gare d'Angoulême", que Jacques Higelin a écrite après avoir croisé par hasard une amie sur un quai de gare et qu'il a jouée le soir même au public de son concert.

D'autres sont de petits moments de jubilation, à l'image de "Tomorrow Morning", fantaisie en franglais truffée de clins d'oeil aux Beatles.

Amoureux de la vie, Jacques Higelin s'est entouré de femmes: Barbara qu'il chante dans "Etre là, être en vie", la violoncelliste Sonia Wieder-Atherton, qu'il a invitée sur "La château de sable" et Sandrine Bonnaire qui l'affronte dans une intense dispute d'amoureux sur "Duo d'anges heureux".

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.