1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

BCE: La normalisation prendra plusieurs années, dit Weidmann
Reuters20/11/2018 à 16:37

BCE: LA NORMALISATION PRENDRA PLUSIEURS ANNÉES, DIT WEIDMANN

FRANCFORT (Reuters) - La Banque centrale européenne prendra "plusieurs années" pour normaliser sa politique monétaire, et l'arrêt le mois prochain de son programme de rachat d'actifs de 2.600 milliards d'euros ne constituera qu'une première étape, a déclaré mardi Jens Weidmann, le président de la Bundesbank.

La BCE prévoit de mettre un terme à ses rachats de dette en fin d'année mais promet de maintenir ses taux directeurs à leurs plus bas record jusqu'à la fin de l'été prochain au plus tôt.

"La fin anticipée des achats nets d'actifs marque seulement le début de la sortie de la politique monétaire ultra-accommodante", a dit Jens Weidmann, qui siège au Conseil des gouverneurs de la BCE. "C'est la première étape d'un processus de normalisation qui durera plusieurs années."

Le patron de la Bundesbank, tenant d'une ligne orthodoxe, a plaidé en faveur d'un resserrement des conditions de crédit en arguant que les taux bas risquaient de déstabiliser le système bancaire.

"En période de vaches maigres, une réponse vigoureuse des banques centrales s'impose. Mais lors d'une reprise, quand les risques peuvent augmenter dans le secteur financier, elles doivent aussi être capables de serrer la bride", a-t-il fait valoir.

(Balazs Koranyi, Véronique Tison pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer