Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Barack Obama rencontre les proches de Mandela, heurts à Soweto

Reuters29/06/2013 à 22:27

BARACK OBAMA A RENCONTRÉ LES PROCHES DE MANDELA

PRETORIA (Reuters) - Le président américain Barack Obama, lors de la deuxième étape de sa visite en Afrique, a rencontré samedi à Johannesburg des proches de l'ancien président sud-africain Nelson Mandela, toujours dans un état critique dans un hôpital de Pretoria.

Le chef de la Maison blanche a rendu un vibrant hommage à l'icône de la lutte anti-apartheid, "l'un des plus grands personnages de l'Histoire", et a comparé "Madiba" à George Washington.

Barack Obama s'est ensuite rendu dans le "township" de Soweto, à Johannesburg, pour prendre la parole devant des étudiants. La police a fait usage de grenades assourdissantes pour disperser plusieurs centaines de manifestants rassemblés devant l'université bien gardée de Soweto qui dénonçaient la politique étrangère des Etats-Unis, en particulier les raids menés par des drones.

La brève confrontation n'a pas perturbé le discours du président, qui a salué l'avènement d'une Afrique "plus prospère et plus confiante".

Victime d'une infection pulmonaire et hospitalisé depuis trois semaines, Nelson Mandela, 94 ans, est toujours dans un état "critique mais stable", a déclaré dans la matinée le président sud-africain Jacob Zuma.

"Nous espérons qu'il quittera l'hôpital très bientôt", a-t-il ajouté sans plus de précisions.

Depuis le début de son voyage africain en milieu de semaine au Sénégal, Barack Obama a multiplié les hommages au premier président noir de l'Afrique du Sud, admiré à travers le monde comme un symbole de lutte pacifique contre le racisme et de réconciliation.

Lui-même premier président métis des Etats-Unis, Barack Obama, qui s'est entretenu samedi matin à Pretoria avec Jacob Zuma, a qualifié Nelson Mandela de "héros personnel", ce qui avait alimenté un moment l'hypothèse d'une visite à son chevet.

VISITE DIMANCHE À ROBBEN ISLAND

S'adressant aux journalistes à l'endroit même de l'investiture de Mandela à la présidence il y a dix-neuf ans, Barack Obama a déclaré que des millions de personnes à travers le monde priaient pour le prix Nobel de la paix 1993.

Il l'a comparé au premier président des Etats-Unis, George Washington, soulignant que tous deux avaient décidé de renoncer au pouvoir alors qu'ils étaient au sommet de leur gloire. "Quelle incroyable leçon!", a lancé Obama en saluant "l'un des plus grands personnages de l'Histoire".

Finalement, le président américain a rencontré des membres de la famille de Madiba au Nelson Mandela Centre of Memory, à Johannesburg.

Il a ensuite déclaré aux journalistes qu'il avait également parlé au téléphone avec l'épouse de Mandela, Graça Machel, qui se trouve au chevet de son mari.

"J'ai dit mon espoir que Madiba retire paix et réconfort de la présence à ses côtés de ceux qu'il aime, et j'ai aussi exprimé du fond du coeur mon soutien à toute sa famille en ces circonstances difficiles", a-t-il dit.

Dimanche, Barack Obama sera à Robben Island, l'ancienne île-prison dans la baie du Cap où Nelson Mandela a passé 18 de ses 27 années de détention du temps du régime de l'apartheid.

Il conclura sa visite par un grand discours, dimanche, à l'université du Cap avant de gagner la Tanzanie, troisième et dernière étape de son voyage, le premier en Afrique à l'exception d'un court séjour au Ghana en 2009.

Jeff Mason et Mark Felsenthal; Jean-Loup Fiévet, Bertrand Boucey, Guy Kerivel et Jean-Philippe Lefief pour le service français

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.