Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Barack Obama évoque des sanctions US-UE contre l'énergie russe

Reuters26/03/2014 à 18:27

OBAMA ÉVOQUE D?ÉVENTUELLES SANCTIONS DE L?UE ET DES ÉTATS-UNIS CONTRE LE SECTEUR DE L?ÉNERGIE RUSSE

BRUXELLES (Reuters) - Les Etats-Unis et l'Union européenne envisagent d'imposer des sanctions contre le secteur énergétique de la Russie si cette dernière prend de nouvelles initiatives en Ukraine, a déclaré mercredi Barack Obama.

"Ce que nous faisons pour le moment, c'est de nous coordonner sur l'hypothèse de sanctions supplémentaires, approfondies, si la Russie va de l'avant et s'engage dans de nouvelles incursions en Ukraine", a dit le président américain au cours d'une conférence de presse après un déjeuner avec les présidents de la Commission européenne, José Manuel Barroso, et du Conseil européen, Herman Van Rompuy.

"Je pense que l'énergie est un élément central de nos efforts et nous devons l'envisager très fortement", a-t-il ajouté.

Barack Obama a aussi exhorté l'UE à diversifier ses propres ressources énergétiques et à ne pas se contenter de se tourner vers les Etats-Unis, où la production énergétique est florissante avec l'exploitation du gaz de schiste.

"Je pense qu'il est utile que l'Europe se penche sur ses propres ressources énergétiques et la manière dont les Etats-Unis peuvent fournir des approvisionnements énergétiques supplémentaires", a-t-il dit.

Barack Obama a souligné que la conclusion du pacte commercial en cours de négociations entre les Etats-Unis et l'Union européenne faciliterait les exportations de gaz américain vers l'Europe, ce qui permettrait à cette dernière de réduire sa dépendance énergétique à l'égard de la Russie.

"Une fois que nous aurons un accord commercial en place, les licences d'exportation pour les projets relatifs au gaz naturel liquéfié à destination de l'Europe seraient fortement facilitées, ce qui est manifestement pertinent dans l'environnement géopolitique que nous connaissons aujourd'hui", a dit le président américain.

Barack Obama a cependant souligné qu'une telle évolution ne pourrait intervenir du jour au lendemain.

Dans leur communiqué conjoint à l'issue de leur rencontre, Barack Obama, José Manuel Barroso et Herman Van Rompuy soulignent que l'UE doit renforcer sa sécurité énergétique après l'absorption de la région ukrainienne de Crimée par la Russie et qu'elle collabore avec les Etats-Unis sur ce point.

"La situation en Ukraine prouve la nécessité de renforcer la sécurité énergétique européenne et nous réfléchissons à de nouveaux efforts conjugués pour atteindre cet objectif", est-il écrit dans ce communiqué.

"Nous saluons la perspective d'exportations de gaz naturel liquéfié américain à l'avenir car une augmentation de l'offre mondiale bénéficiera à l'Europe et à d'autres partenaires stratégiques", poursuivent les dirigeants européens et américains.

"Nous convenons de l'importance de redoubler les efforts transatlantiques pour soutenir la sécurité énergétique européenne afin de diversifier davantage les sources et les fournisseurs d'énergie et de permettre des flux inversés de gaz naturel vers l'Ukraine en provenance de ses voisins européens."

(Justyna Pawlak et Martin Santa, avec Philip Blenkinsop et Jan Strupczewski; Bertrand Boucey pour le service français)

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • delapor4
    26 mars17:43

    Tout à fait d'accord avec M656 même si cet impérialisme vise aussi beaucoup plus loin.

    Signaler un abus

  • peiffe12
    26 mars17:13

    Les négociations sur le Partenariat transatlantique pour le commerce et l’investissement entre les Etats-Unis et l’Union européenne ont repris lundi. Selon l'ONG Les Amis de la Terre, elles visent à renforcer « le pouvoir des grandes multinationales » qui cherchent « à faire sauter les garde-fous mis en place de manière démocratique dans des domaines essentiels tels que la sûreté sanitaire et chimique, l’agriculture et l’énergie ».

    Signaler un abus

  • cinq7
    26 mars17:08

    imperialisme américain affligent et fatigant, go home barack et restes y!

    Signaler un abus

  • mlcbnb
    26 mars17:05

    on veut nous donner du gaz de schiste US à la place de gaz naturel russe. Qui va payer le surcoût du transport?

    Signaler un abus

  • M6564670
    26 mars16:54

    Et voilà, ne cherchez pas plus loin la raison de ce coup d'état en Ukraine, organisé et financé par les USA.. Ils veulent nous vendre leur gaz de schiste!

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.