Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Baptême d'un nouveau géant des mers à Saint-Nazaire

Reuters14/03/2013 à 18:55

BAPTÊME D'UN PAQUEBOT GÉANT À SAINT-NAZAIRE

par Pierre-Henri Allain

SAINT-NAZAIRE, Loire-Atlantique (Reuters) - Le MSC Preziosa, un paquebot géant construit par les chantiers navals de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) pour l'armateur italien MSC, a été baptisé jeudi en présence d'Arnaud Montebourg, qui y a vu le triomphe du "made in France".

Après la bénédiction religieuse et le changement solennel de pavillons au cours duquel les drapeaux de la France et des chantiers STX ont été remplacés à quai par ceux de l'Italie, du Panama et de la société MSC, la traditionnelle bouteille de champagne - un balthazar de 12 litres - s'est brisée avec succès contre la coque immaculée du navire aux 18 ponts.

"C'est l'histoire d'une collaboration glorieuse et prestigieuse", s'est félicité le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, qui a également loué le savoir-faire des chantiers de l'Atlantique et "l'union du made in France et du made in Italy" qui "font des ravages" sur un marché des croisières touristiques en pleine expansion.

Le MSC Preziosa, énorme paquebot de 333 mètres de long pour 68 mètres de haut, capable d'accueillir 4.345 passagers pour 1.451 cabines, est le 12e navire de croisière construit par les chantiers navals de Saint-Nazaire pour la société MSC.

Il avait à l'origine été commandé par la compagnie nationale libyenne sous le règne de Mouammar Kadhafi mais l'intervention militaire contre le dirigeant libyen avait provoqué l'annulation du contrat et permis à MSC de prendre le relais.

"Celui-ci est le quatrième d'une série qui connaît là son aboutissement", a précisé Erminio Eschena, directeur général de MSC Croisières France, Belgique et Luxembourg.

"C'est un grand exploit technique avec une dimension loisirs qui atteint des niveaux d'excellence", a t-il ajouté, estimant également que "MSC tire vers le haut l'industrie hexagonale".

"La croisière se porte bien depuis quinze ans, notamment en Europe avec 14% de progression du nombre des passagers en 2011 en France et 9% en 2012", a t-il dit.

PIERRES PRÉCIEUSES

S'il existe des paquebots de croisières encore plus grands sur les océans de la planète, le MSC Preziosa se distingue par un soin tout particulier apporté au confort des passagers et aux activités proposées à bord.

Casino, discothèques, salle de théâtre de 1.600 places, saunas, piscines, toboggan de 120 mètres de long, restaurants et bars à thèmes ont été réalisés pour proposer toutes sortes d'ambiances avec différentes références à l'Italie et aux pierres précieuses.

Sa construction a mobilisé durant deux ans environ mille ouvriers et ingénieurs sur les 2.000 employés que comptent les chantiers navals STX de Saint-Nazaire, auxquels se sont ajoutés un millier d'employés de la sous-traitance pour un budget global compris entre 500 et 600 millions d'euros.

La construction d'un autre paquebot, avec de nouvelles fonctionnalités, est actuellement à l'étude entre STX et MSC croisières, tandis que les chantiers navals, qui craignaient il y a quelques mois une baisse drastique de leur plan de charge, vont débuter en septembre la construction d'un autre navire pour une société concurrente.

Royal Caribbean Cruise Line a en effet signé en décembre dernier un contrat avec les chantiers de l'Atlantique pour la livraison, en 2016, d'un autre paquebot de 361 mètres de long.

Le MSC Preziosa et ses 1.390 membres d'équipage ont embarqué leurs premiers passagers et ont largué les amarres jeudi soir pour une croisière inaugurale qui va les conduire jusqu'en Méditerranée avec une première escale à Lisbonne.

"Chaque premier départ est une émotion unique", a déclaré Giuliano Bossi, le commandant du navire.

"C'est comme un père qui emmènerait sa fille se marier avec le ciel et la mer", a t-il ajouté, soulignant les qualités très élevées du navire sur le plan de la sécurité, mais aussi des performances acoustiques et de la stabilité en mer.

Le prix moyen d'une croisière en pension complète sur les bateaux de la société MSC est de cent euros par jour et par personne, a indiqué Erminio Eschena.

Edité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.