Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Baltimore-Six policiers inculpés pour la mort de Freddie Gray

Reuters02/05/2015 à 05:21

(actualisé avec versement de cautions et libération des policiers, syndicat) BALTIMORE, 2 mai (Reuters) - Six policiers de Baltimore ont été inculpés vendredi, dont l'un pour meurtre, dans le cadre de l'enquête sur la mort de Freddie Gray, un Noir de 25 ans décédé des suites de blessures subies après son interpellation, a annoncé vendredi la procureure de la ville. Marilyn Mosby a précisé que le jeune homme mort le 19 avril, une semaine après son arrestation, avait été victime d'une grave blessure au cou après avoir été menotté mains dans le dos dans un fourgon de police. Les six agents - trois Blancs et trois Noirs d'après les photos -, qui avaient déjà été suspendus, ont été arrêtés. Un peu plus tard, ils ont tous versé des cautions et ont été remis en liberté. Leur syndicat s'est porté à leur défense: "Nous sommes déçus face à l'empressement à juger, étant donné que l'enquête n'a pas été bouclée", a déclaré Gene Ryan, président du Baltimore Fraternal Order of Police. L'inculpation pour meurtre a été prononcée à l'encontre de Caesar R. Goodson Jr., policier noir qui se trouvait au volant du fourgon. Il est également poursuivi pour homicide involontaire, tout comme trois de ses collègues. Ils devront également répondre de violences volontaires, d'agression et d'incarcération sans motif valable, a précisé la juge lors d'une conférence de presse. Le médecin légiste chargé du dossier a conclu à un homicide et juge que les blessures à la colonne vertébrale sont dues aux chutes que la victime, privée de ceinture de sécurité, n'a pas pu éviter pendant le trajet dans le fourgon de police à cause de ses menottes et d'entraves au pied, a-t-elle poursuivi, soulignant que les policiers avaient traité avec "une indifférence cruelle" l'aide médicale qu'il a réclamée à deux reprises au moins. Freddie Gray ne respirait plus lorsqu'il a été extrait du fourgon, a ajouté Marilyn Mosby, qui est issue d'une famille dont de nombreux membres ont fait partie de la police. La foule rassemblée pour l'écouter l'a applaudie à la fin de son intervention. Le décès de Freddie Gray est à l'origine des émeutes de lundi après lesquelles un couvre-feu à été instauré. Il est venu s'ajouter à une série de dossiers mettant en cause l'attitude des forces de l'ordre à l'égard des Afro-Américains et d'autres minorités aux Etats-Unis. Plusieurs manifestations ont eu lieu ces derniers jours dans plusieurs grandes villes du pays, comme l'an dernier après la mort d'hommes noirs tués par des policiers à Ferguson, dans le Missouri, à New York et ailleurs. SCENES DE JOIE A BALTIMORE "Que la population de Baltimore et les manifestants de toute l'Amérique sachent que j'ai entendu leur mot d'ordre 'Pas de paix sans justice'. Votre calme est vraiment nécessaire pour que je rende justice à ce jeune homme", a déclaré la juge Mosby, une Afro-américaine de 35 ans qui a pris ses fonctions en janvier. Elle a par ailleurs rejeté la demande du syndicat des agents mis en cause, qui souhaitait la désignation d'un procureur spécial. L'organisation, qui conteste les inculpations, affirme en outre qu'ils n'ont fait que leur devoir. Leur inculpation et la rapidité de la magistrate, qui l'a annoncée dès le lendemain de la remise du rapport de police, ont créé la surprise à Baltimore. Des cris de joie et des concerts de klaxons ont retenti dans le quartier de l'ouest où les émeutes ont éclaté lundi soir. "Je suis fier pour Baltimore", déclarait un habitant de 48 ans, qui brandissait un grand drapeau américain. "Je me sens si heureux, heureux que l'affaire ne soit pas passé à la trappe et que quelqu'un ait pu faire quelque chose". Dans l'ouest de la ville, où Freddie Gray avait été arrêté le 12 avril, une foule en liesse a scandé le prénom du défunt. "On a eu ce qu'on voulait", déclarait une jeune de 25 ans, parmi une foule de plusieurs de milliers de personnes fêtant la nouvelle. A Ferguson comme à New York, aucun des policiers impliqués dans les affaires de l'an dernier n'a été inculpé. Barack Obama, qui s'abstient d'ordinaire de commenter les affaires judiciaires en cours, a jugé vendredi "absolument crucial que la lumière soit faite sur ce qui est arrivé à Freddie Gray". "Je crois que la population de Baltimore ne souhaite rien tant que la vérité. C'est ce que les gens de notre pays attendent", a-t-il déclaré. Richard Shipley, beau-père de Freddie Gray, s'est dit satisfait de l'inculpation des six agents et a lancé un appel au calme. A La Nouvelle-Orléans, 200 manifestants ont convergé vendredi devant le tribunal fédéral, brandissant des pancartes où l'on pouvait lire les noms de 64 habitants, pour l'essentiel des Noirs, qui ont selon eux été tués par la police depuis les années 1970. A New York, une foule de manifestants a déployé des banderoles à la mémoire de Freddie Gray, dans le cadre d'une marche à l'occasion du 1er-Mai. (Scott Malone et Ian Simpson, Marc Angrand, Jean-Philippe Lefief et Eric Faye pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.