1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Balkans : la Macédoine dénonce une attaque «terroriste» venue «d'un pays voisin»

Le Parisien10/05/2015 à 01:57

Balkans : la Macédoine dénonce une attaque «terroriste» venue «d'un pays voisin»

Nouvelle tension dans les Balkans. Cinq policiers de Macédoine, une des républiques issues de l'éclatement de l'ex-Yougoslavie, ont été tués et une trentaine de policiers ont été blessées samedi dans des accrochages avec un «groupe armé venu d'un pays voisin», qui pourrait être le Kosovo, même si ce pays n'est pas officiellement nommé. Les affrontements auraient également fait un nombre indéterminé de victimes du côté des «terroristes», selon la terminologie macédonienne. La presse locale parle de cinq morts.

«Cinq policiers ont été tués dans des échanges de tirs avec des terroristes», a ainsi déclaré la ministre macédonienne de l'Intérieur Gordana Jankuloska. 

Les accrochages ont eu lieu dans un quartier albanais musulman de la ville de Kumanovo, située au nord du pays, à la frontière avec le Kosovo, pays dont l'écrasante majorité de la population est musulmane albanaise alors que l'ex-république yougoslave de Macédoine compte 2,1 millions d'habitants à majorité slave orthodoxe. 

Le quartier concerné était assiégé depuis depuis le petit matin par les forces de l'ordre qui traquent un «groupe armé venu d'un pays voisin» dans le but de perpétrer une «attaque terroriste contre les institutions de l'Etat, en bénéficiant d'un soutien sur place», selon les autorités macédoniennes. Des véhicules tout-terrain de la police et des blindés gardaient les carrefours pendant que des policiers en treillis et gilets pare-balles patrouillaient dans les rues. Des hélicoptères survolaient le quartier.

Les incidents de Kumanovo éclatent après que le 21 avril un groupe armé d'Albanais venus du Kosovo a brièvement pris possession d'un petit commissariat de police à la frontière nord de la Macédoine, réclamant la création d'un État albanais sur le territoire de cette ex-république yougoslave.

La Serbie, elle aussi voisine du nord de la Macédoine, a aussitôt annoncé qu'elle renforçait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer