1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Baisse de la production brésilienne de canne à sucre

Commodesk10/10/2011 à 18:19
(Commodesk.com) La production brésilienne de canne à sucre devrait être en recul de 10% par rapport à la campagne 2010-2011, à 558 millions de tonnes, selon un rapport semestriel du Département américain de l'agriculture (USDA) paru lundi. Pour la campagne débutée en mai au Brésil, la surface plantée est en hausse par rapport à l'année dernière, mais la production est ralentie par de moins bons rendements. En cause notamment, selon l'USDA : un moindre renouvellement des plants, une quantité en baisse de canne non récoltée la saison précédente, et des conditions météorologiques qui ont nui au développement des plantations. Les rendements sont ainsi attendus en baisse de 16%, à 62,76 tonnes de canne à sucre par hectare. La récolte pourrait se terminer dès début décembre, plus tôt que d'habitude. Pour faire face à la forte demande internationale, la part de la récolte utilisée pour la production de sucre devrait être en hausse, à 48,1% contre 45,3% en 2010. Les exportations brésiliennes de sucre atteindraient selon les estimations de l'USDA 23,8 millions de tonnes (en équivalent brut), soit 2 millions de tonnes de moins que lors de la campagne 2010-2011. La production brésilienne de canne à sucre est un élément phare pour le marché international, le Brésil étant à lui seul à l'origine d'environ la moitié des exportations de sucre comme d'éthanol. D'autres facteurs vont dans le sens d'une remontée des cours du sucre : les inondations en Thaïlande (2e exportateur mondial) qui font craindre des dégâts dans les plantations ; et les données de l'USDA publiés en fin de semaine dernière qui indiquent que les stocks américains du sucre ont chuté à un plus bas de 37 ans en raison de mauvaises conditions météo pour les champs de betterave. Les cours du sucre blanc à Londres sont ainsi en forte hausse au cours de la séance de lundi : de 661,90 dollars la tonne à l'ouverture, ils atteignaient 683 dollars vers 16 heures.

Valeurs associées

-1.17%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer