1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Ayrault souhaite l'annulation du décret anti-immigration de Trump
Reuters30/01/2017 à 20:13

AYRAULT VEUT UNE CLARIFICATION SUR LE DÉCRET ANTI-IMMIGRATION AUX ETATS-UNIS

TEHERAN (Reuters) - La nouvelle administration américaine doit apporter "au plus vite" "une clarification" sur son décret anti-immigration, a estimé lundi le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault, évoquant une mesure "dangereuse et préoccupante" qu'il serait souhaitable "d'annuler".

"Il est indispensable qu'il y ait des clarifications des autorités américaines au plus vite", a-t-il dit à des journalistes lors d'une visite à Téhéran.

Evoquant une situation de "grande incertitude pour les binationaux", il a estimé que la mesure était "extrêmement pénalisante" pour un Français qui aurait la nationalité d'un des sept pays concernés par le décret (Syrie, Irak, Iran, Yémen, Soudan, Somalie et Libye).

"C'est une mesure préoccupante et dangereuse", a ajouté Jean-Marc Ayrault. "Ça n'a rien à voir avec la lutte contre le terrorisme."

A la question de savoir s'il faudrait annuler le décret, Jean-Marc Ayrault a répondu : "Oui, je le pense. Je pense que ça serait le bon sens."

La décision de Donald Trump de fermer temporairement la frontière aux ressortissants de sept pays en majorité musulmans a déclenché un tollé dans le monde et en France, et semé la confusion ces derniers jours dans de nombreux aéroports.

Le nouveau président américain, qui a succédé à Barack Obama le 20 janvier au terme d'une campagne au cours de laquelle il a notamment appelé à fermer les frontières américaines aux musulmans, a signé une série de décrets controversés depuis sa prise de fonction.

Face à la bronca suscitée par ses mesures anti-immigration, il a précisé que l'émission de visas reprendrait dans un délai de 90 jours, le temps pour les autorités américaines de mettre en place des mesures de sécurité.

Visé par le décret, l'Iran, où Jean-Marc Ayrault effectue une visite de deux jours, a annoncé dès samedi son intention d'appliquer le principe de réciprocité aux ressortissants américains "jusqu'à la levée des restrictions américaines".

(John Irish, édité par Marine Pennetier)

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • 34flora
    31 janvier10:56

    vas te recoucher jean marc, laisse travailler ceux qui protègent leur pays.

    Signaler un abus

  • M7163258
    31 janvier09:53

    "« Moins connu est le paradoxe de la tolérance : La tolérance illimitée doit mener à la disparition de la tolérance. Si nous étendons la tolérance illimitée même à ceux qui sont intolérants, si nous ne sommes pas disposés à défendre une société tolérante contre l'impact de l'intolérant, alors le tolérant sera détruit, et la tolérance avec lui."

    Signaler un abus

  • seba.les
    30 janvier21:49

    Ayrault qui demande, à se pisser dessus, ils en ont pas marre d'être ridicules ces gens la ?

    Signaler un abus

  • cavalair
    30 janvier21:35

    mais oui mon lapin, Trump t'a ecote et va obeir a tes ordres, en fait tu lui fous une frousse terrible. Heureusement que tu es la.

    Signaler un abus

  • M7403983
    30 janvier20:20

    Ayrault a été repêché par Hollande .......

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer