Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Ayrault annonce un plan de 3 milliards d'euros pour Marseille

Reuters 08/11/2013 à 14:53

PLAN D?URGENCE DE TROIS MILLIARDS D?EUROS POUR MARSEILLE

par Jean-François Rosnoblet

MARSEILLE (Reuters) - Jean-Marc Ayrault a dévoilé vendredi une série de mesures d'urgence d'un montant de près de trois milliards d'euros pour les transports à Marseille afin de dynamiser l'économie d'une ville confrontée au chômage et à une violence endémique.

Une enveloppe de 2,5 milliards d'euros sera consacrée d'ici à 2030 au vaste chantier de rénovation de la gare Saint-Charles, un projet de station souterraine qui vient en complément de la prolongation du métro marseillais vers les quartiers nord, a précisé le Premier ministre dans la deuxième ville de France.

"Cette gare souterraine permettra de faire voyager 20 millions de passagers par an, soit deux tiers de plus qu'aujourd'hui", a-t-il déclaré dans un discours.

Le doublement de la ligne ferroviaire entre Aix-en-Provence et Marseille, estimé à 172 millions d'euros, déjà promis par le gouvernement de Lionel Jospin (1997-2002), sera réalisé.

"Nous devons réconcilier la ville mais pour cela nous avons besoin d'un énorme effort sur les transports", a-t-il dit lors de son discours à Marseille. "Relier les quartiers, c'est désenclaver les territoires, c'est rendre la ville accessible à tous, c'est élargir l'horizon des habitants".

Aux trois milliards d'euros d'investissements dans les transports s'ajoutent le milliard et demi d'euros du Plan d'investissements d'avenir, les opérations du prochain programme de rénovation urbaine, et 37 millions d'euros du plan d'urgence.

Le chef du gouvernement a ajouté que 6,7 millions d'euros supplémentaires seraient alloués à la construction universitaire sur le site de la nouvelle métropole Aix-Marseille-Provence, structure qui bénéficiera d'une enveloppe de 50 millions d'euros à partir de 2016, année de sa création.

Cinquante fonctionnaires de police et 30 adjoints de sécurité seront affectés à Marseille en 2014, a ajouté Jean-Marc Ayrault. Ces renforts s'ajoutent aux 487 policiers supplémentaires affectés en 2012 et 2013 à une ville en proie à de gros problèmes d'insécurité.

LA MÉTROPOLE MIEUX ACCUEILLIE

Le Premier ministre a estimé que la lutte contre la délinquance commençait à porter ses fruits avec une baisse de la violence enregistrée depuis le début de l'année.

Il a fait état de 2.000 vols avec violence de moins en 2013 par rapport à 2012, de 500 cambriolages de moins et de trois fois moins d'homicides ou tentatives d'homicides.

Le chef du gouvernement s'est voulu rassurant sur la future métropole souvent décriée, y compris dans sa propre majorité.

"Marseille a gagné l'aide de l'Etat qui n'était pas venu depuis trente ans dans cette ville", a dit Samia Ghali, sénatrice socialiste des quartiers nord et candidate malheureuse à la primaire du PS pour la mairie de Marseille.

L'Union des maires, qui regroupe 109 des 119 maires qui ont bataillé ferme contre l'adoption de la loi actant la création de la métropole, craignant notamment de devoir payer pour la ville de Marseille, évoque pour sa part des "annonces qui vont dans le bon sens" tout en réclamant des garanties.

"On ne peut pas nier un changement de discours du gouvernement. Ce qui a été dit est porteur d'un changement d'attitude", a déclaré le maire sans étiquette de Mimet et porte-parole de l'Union des maires, Georges Cristiani.

Dans son discours, Jean-Marc Ayrault a confirmé que "rien ne se fera sans les maires" et annoncé la création d'un conseil territorial de projet composé de manière paritaire entre les maires et les représentants de l'Etat.

"Nous voulons maintenant des actes législatifs qui confortent les communes au coeur du dispositif de la métropole", a ajouté Georges Cristiani.

Le maire UMP de Marseille, Jean-Claude Gaudin, n'a pour sa part vu que des promesses à long terme.

"Le Premier ministre annonce des sommes considérables, mais tout cela c'est à très long terme. C'est beaucoup d'argent mais le temps passera sur ces annonces avant que l'on ne coupe le ruban", a -t-il expliqué. "Après, il y a un saupoudrage sur un certain nombre de choses qui sont toujours bonnes à prendre."

Celui qui dirige la ville depuis 1995 a également estimé que le Premier ministre était "venu faire la campagne électorale du candidat socialiste, Patrick Mennucci.

Edité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.