Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Ayrault annonce des mesures pour les travailleurs pauvres

Reuters24/01/2014 à 18:33

AYRAULT ANNONCE DES MESURES POUR LES TRAVAILLEURS PAUVRES

PARIS (Reuters) - Jean-Marc Ayrault a annoncé vendredi un abaissement de la durée de travail nécessaire pour que les travailleurs les plus précaires puissent bénéficier d'un certain nombre de prestations sociales.

Lors d'un déplacement à Cergy (Val-d'Oise) sur le thème de la lutte contre la pauvreté, le Premier ministre a également confirmé une prochaine réforme de la prime pour l'emploi (PPE) et du revenu de solidarité active (RSA).

Concernant les travailleurs modestes, "il leur suffira prochainement de travailler 150 heures par trimestre, et non 200 comme c'est le cas aujourd'hui, pour avoir accès aux indemnités journalières en cas de maladie, d'invalidité ou de congé maternité", a-t-il déclaré, selon le texte de son discours.

Il a ajouté que le gouvernement adopterait en 2014 la reconduction automatique de l'aide à l'acquisition d'une assurance complémentaire santé (ACS) pour les bénéficiaires du minimum vieillesse.

Ces derniers pourront également cumuler l'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) avec les revenus du travail, a-t-il précisé.

Il a enfin confirmé qu'il envisageait une réforme de la PPE et du RSA "activité", dans le cadre de la réforme de la fiscalité qu'il lancera la semaine prochaine.

Un rapport de l'inspection générale de l'action sociale (Igas) remis jeudi au Premier ministre demande une fusion rapide de ces deux mécanismes de soutien aux travailleurs pauvres.

La PPE est une aide au retour à l'emploi et au maintien de l'activité professionnelle calculée en pourcentage du revenu d'activité et déduite de l'impôt sur le revenu à payer, ou versée directement si le bénéficiaire n'est pas imposable.

Le RSA garantit un revenu minimum à toute personne aux ressources inférieures à un seuil. Il comporte deux volets : le RSA "socle", qui a remplacé le revenu minimum d'insertion (RMI), versé aux sans emploi ; le RSA d'activité", supplément de ressources versé aux travailleurs à faibles revenus.

Emmanuel Jarry, édité par Sophie Louet

21 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • JERIKAE2
    28 janvier11:00

    politiques ;syndicalistes;quand allons nous etre debarassé de ces parasites profiteurs

    Signaler un abus

  • 300CH
    24 janvier19:50

    tient!! ça m’étonne qu'il ne l'a pas fait avant cette annonce charitable, on voit que les municipales arrivent à grand pas, "c'était sous le coude, n'es pas Mrs le Zéro", bin!! voila comment on achète son électorat de vas-nus-pieds et autres, avec le pognon du bon travailleur contribuable Français, eehhh!! Zéro personne, on n'est dupe de ta maoeuvre charitable

    Signaler un abus

  • 300CH
    24 janvier19:08

    "une petite pièce Messieurs/dames" c ainsi qu'ils veulent sortir la France du bourbier qu'elle est, pauvre France on n'est pas dans la mer de

    Signaler un abus

  • Gary.83
    24 janvier19:06

    comme disait un homme connu :" les socialistes font des grandes parts dans les petits gâteaux "

    Signaler un abus

  • 300CH
    24 janvier19:04

    Quelle bricolage ils nous pondent encore c GAUC HOS, la GLANDOUILLE lui a donné ça boite à outils avant de partir à ce zéro.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.