Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Aviation : les huiles de cuisson usagées, le nouveau carburant made in France ?
Boursorama avec Media Services08/04/2021 à 13:28

Ces nouveaux biocarburants sont produits dans les Bouches-du-Rhône et en Seine-Maritime, a indiqué Total.

(illustration) ( AFP / ODD ANDERSEN )

(illustration) ( AFP / ODD ANDERSEN )

Total a annoncé jeudi 8 avril avoir entamé la production en France de biocarburants d'aviation durables, en ayant recours à des huiles de cuisson usagées, un élément essentiel au transport aérien pour qu'il réduise ses émissions de carbone. Ce carburant d'aviation durable (SAF) est produit dans la bioraffinerie de La Mède (Bouches-du-Rhône) et sur le site d'Oudalle (Seine-Maritime), spécialisé dans les lubrifiants, indique dans un communiqué le géant pétrolier et gazier, qui se diversifie de plus en plus. Ces biocarburants aériens "seront destinés aux aéroports français dès le mois d'avril", ajoute-t-il, sans préciser lesquels.

Total doit par ailleurs produire à partir de 2024 170.000 tonnes de SAF sur son site de Grandpuits, en région parisienne, où il investit 500 millions d'euros, dont 200 millions pour les seuls biocarburants d'aviation. "L'ensemble de ces biocarburants aériens durables seront produits à partir de déchets et résidus, issus de l'économie circulaire (graisses animales, huiles de cuisson usagées...). Total n'aura pas recours à des huiles végétales", promet l'entreprise.

L'obstacle du coût demeure

Le transport aérien s'est fixé pour objectif de réduire d'ici à 2050 ses émissions de CO2 de 50% par rapport à leur niveau de 2005. La moitié des gains attendus dépend de l'utilisation de carburants d'aviation durables. Les SAF peuvent actuellement être mélangés à 50% avec le kérosène d'aviation et l'industrie aéronautique vise 100% d'ici à la fin de la décennie.

Leur coût pour l'instant prohibitif empêche leur décollage. Ils représentaient en 2019 moins de 0,1% des 360 milliards de litres de carburant utilisés par l'aviation. La feuille de route du gouvernement français prévoit de monter à 1% en 2022, 2% en 2025 et 5% en 2030.

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mirnan
    08 avril15:39

    mxnagg, il est au bout du rouleau. Vivement que les bars réouvrent, qu'il retrouve son auditoire favori

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer