Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

AVANT PAPIER-Trump veut prendre un avantage décisif sur ses rivaux

Reuters14/03/2016 à 16:22
    BOCA RATON, Floride, 14 mars (Reuters) - En tête de la 
campagne pour les primaires républicaines, Donald Trump est 
lundi à la veille d'une journée décisive avec des scrutins qui 
pourraient lui donner un avantage décisif sur les autres 
prétendants à l'investiture dans un contexte de plus en plus 
tendu. 
    En plus des attaques répétées de ses adversaires 
républicains, l'homme d'affaires est confronté à une 
multiplication d'incidents impliquant ses partisans et des 
adversaires qui enveniment sa campagne. 
    Dernier exemple en date, l'annulation d'un rassemblement 
prévu à Chicago après l'irruption de manifestants anti-Trump. Le 
milliardaire, qui refuse d'endosser la responsabilité de ces 
incidents, accuse le candidat démocrate Bernie Sanders d'être à 
l'origine des échauffourées. 
    A l'exception de l'Ohio, où il est devancé par le gouverneur 
local, John Kasich, Donald Trump est placé par les sondages en 
tête des intentions de vote en Caroline du Nord, en Floride, 
dans l'Illinois et dans le Missouri. 
    Avant les scrutins de mardi, Donald Trump compte 460 
délégués, Ted Cruz 370, Marco Rubio 163 et John Kasich 63. On 
considère qu'il en faut 1.237 pour obtenir la nomination 
républicaine. 
    John Kasich et Marco Rubio jouent là leur dernière carte 
pour rester dans la course à l'investiture, même si le premier 
espère qu'aucun candidat n'arrivera à la convention républicaine 
de juillet avec le nombre requis de délégués et que cela lui 
permettra d'ouvrir des tractations dont il finira vainqueur. 
    Le gouverneur de l'Ohio, auquel s'est rallié lundi Mitt 
Romney, battu en 2012 par Barack Obama, s'appuie sur un 
précédent remontant à 1940 lorsqu'aucun candidat républicain ne 
s'était présenté à la convention avec un nombre suffisant de 
délégués et que les électeurs représentants la Pennsylvanie, 
l'Etat de New York et le Michigan avaient fait basculer le 
scrutin en choisissant Wendell Willkie finalement battu par le 
président sortant, Franklin Roosevelt. 
    Pour Marco Rubio, un échec en Floride, l'Etat où il a été 
élu, risque d'être synonyme d'élimination et de naufrage pour 
l'élite du Parti républicain qui plébiscitait la candidature du 
jeune sénateur. 
    Les analystes politiques hésitent à se prononcer sur l'effet 
des incidents sur la campagne de Donald Trump. 
    "Cela pourrait l'aider auprès des républicains les plus 
extrêmes tout en le desservant auprès des électeurs 
indépendants", souligne Frank Luntz, un sondeur étiqueté 
républicain. 
    "Cela pourrait l'aider auprès de ceux qui en veulent à la 
gauche, à leurs manifestations, mais cela risque de perturber 
les indépendants qui n'aiment ni le chaos ni la confusion." 
    Dimanche soir à Boca Raton, en Floride, le rassemblement de 
Donald Trump s'est passé dans le calme. On a même senti une 
pointe de déception dans la voix du milliardaire new-yorkais. 
    "Y a-t-il des manifestants ? Personne ?", a-t-il demandé à 
la foule.  
     
     
 
 (Amanda Becker,; Nicolas Delame pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.