Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

VINCI

84.34 EUR
-0.28% 
Ouverture théorique 84.34
indice de référenceCAC 40

FR0000125486 DG

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    84.56

  • clôture veille

    84.58

  • + haut

    84.56

  • + bas

    83.34

  • volume

    1 519 076

  • valorisation

    50 337 MEUR

  • capital échangé

    0.25%

  • dernier échange

    20.07.18 / 17:36:36

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    77.60

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    91.08

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur VINCI

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter VINCI à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter VINCI à mes listes

    Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Autoroutes-Accord sur un 2e plan de relance de 800 millions

Reuters26/01/2017 à 19:09
    * Environ 400 mlns pour Vinci, 220 pour Eiffage, 147 pour 
Abertis 
    * Le gouvernement visait initialement un milliard 
    * Un 2e plan de relance financé par collectivités et péages 
    * Le gouvernement en attend 5.000 créations d'emplois 
 
 (Actualisé avec communiqué Eiffage, précisions) 
    par Gilles Guillaume 
    PARIS, 26 janvier (Reuters) - Le gouvernement a conclu jeudi 
les discussions sur le deuxième plan de relance autoroutier 
français, qui prévoit plus de 800 millions d'euros de travaux 
moyennant une augmentation des tarifs de péages. 
    Eiffage  FOUG.PA , deuxième opérateur autoroutier français 
via notamment sa filiale APRR, a annoncé avoir signé un plan 
d'investissement d'un montant d'environ 220 millions d'euros, 
tandis que l'espagnol Abertis  ABE.MC , principal actionnaire du 
troisième réseau Sanef, a annoncé à Madrid qu'il investirait 147 
millions d'euros. 
    Vinci  SGEF.PA  n'a pas souhaité faire de commentaire. Sur 
la base de la taille du réseau du principal acteur (52% des 
autoroutes françaises), son investissement devrait être de 
l'ordre de 400 millions d'euros. 
    "Les modalités de ce plan viennent d'être finalisées. 
S'élevant à plus de 800 millions d'euros, il comprend 32 
opérations de type échangeurs, présentant un intérêt pour la 
desserte locale et pour les usagers de l'autoroute, et 25 
opérations de type aires de covoiturage et aménagements pour le 
milieu naturel", a fait savoir de son côté le secrétariat d'Etat 
aux Transports dans un communiqué. 
    Le nouveau plan de relance, financé en moyenne à plus de 50% 
par les collectivités concernées et pour le reste par des 
hausses de 0,1% à 0,4% par an des tarifs de péages entre 2019 et 
2021, doit être maintenant soumis au régulateur, l'Arafer. 
    Pour les chantiers type échangeurs, le financement viendra 
essentiellement des collectivités locales, tandis que pour les 
projets type parkings de covoiturage, il proviendra surtout des 
péages. 
    Le nouveau plan autoroutier avait été évoqué pour la 
première fois fin juillet par le président François Hollande, et 
annoncé dès septembre pour un montant un peu supérieur, d'un 
milliard d'euros. 
    Il est constitué de projets de plus petite taille que dans 
le plan de relance lancé en 2016 (3,3 milliards d'euros 
moyennant un allongement de la durée des concessions), et dont 
la condition est d'être fin prêts pour être lancés dans les 
meilleurs délais. 
    Selon le gouvernement, les premiers travaux devraient 
commencer fin 2017 et permettre de créer près de 5.000 emplois. 
    La hausse des péages à partir de 2019 viendra s'ajouter à 
celle correspondant au rattrapage du gel des péages décidé en 
2015 par la ministre de l'Environnement Ségolène Royal en pleine 
crise sur le régime des autoroutes. 
    Sans inclure ces deux composantes qu'il faudra compter dans 
un ou deux ans, mais en intégrant +0,3% de rattrapage de la 
hausse de la redevance domaniale, les péages d'autoroutes en 
France vont augmenter de 0,76% en moyenne au 1er février. 
 
 (Avec José Elias Rodriguez à Madrid, édité par Dominique 
Rodriguez) 
 

Valeurs associées

-0.28%
-0.59%
0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.