1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Devenez membre - Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Automobile : un tiers du quota des nouvelles primes à la conversion déjà écoulées
Boursorama avec Media Services30/06/2020 à 11:43

Le nouveau dispositif subventionnant l'achat de véhicules récents en échange de la mise au rebut d'un véhicule ancien, jusqu'à 3.000 euros pour une voiture essence ou diesel et 5.000 euros pour une électrique, a été plafonnée à 200.000 primes.

(Photo d'illustration) ( AFP / MEHDI FEDOUACH )

Annoncées fin mai par le président Emmanuel Macron pour soutenir la filière automobile, affaiblie par la crise du Covid-19, et entrées en vigueur le 1er juin, les nouvelles primes à la conversion sont un véritable succès. "Entre 60.000 et 65.000 primes ont été accordées au 25 juin" , a indiqué lundi 29 juin le Conseil national des professions de l'automobile (CNPA). 

Cette prime à la casse sous condition de revenu subventionne l'achat de véhicules récents (neufs ou d'occasion) en échange de la mise au rebut d'un véhicule ancien. Son montant atteint 3.000 euros pour une voiture essence ou diesel et 5.000 euros pour une électrique. 

Le dispositif a été plafonné à 200.000 primes. Plus de 30% ont donc déjà été écoulées. L'idée était de doper le marché à court terme pour écouler les stocks de véhicules et ainsi pouvoir relancer la production automobile.

18% des ventes

Le CNPA souligne que les primes à la conversion ont représenté jusqu'ici 18% des ventes du mois de juin, au rythme d'environ 20.000 primes accordées chaque semaine.

"Il s'agit d'un succès incontestable, qui dépasse largement celui de la prime à la conversion 'première génération' mise en place début 2018. Cette dernière générait un rythme moyen de 10.000 primes par semaine avant de faire l'objet de restrictions drastiques en juillet 2019", a souligné l'organisation qui représente 142.000 entreprises des services de l'automobile, dont les concessionnaires.

Le CNPA, qui juge le secteur "très fragilisé et les perspectives de marché très incertaines" travaille avec le gouvernement "sur les modalités de la prochaine prime à la conversion, qui prendra la suite du dispositif actuel".

Il juge "indispensable de maintenir une aide à visée sociale et écologique, en gardant le périmètre actuel de véhicules éligibles, tout en ajustant les montants et en ciblant en priorité les ménages les plus modestes".

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mdreano1
    30 juin14:13

    J'ai du mal à comprendre la logique des actions politiques.- d'un coté on subventionne l'acquisition de véhicules respectueux de l'environnement dont les véhicules diesel > 2011,- de l'autre, on nous explique que le diesel est mauvais pour l'environnement et la santé et va d'ailleurs est interdit de circulation en 2024 dans certaines agglomérations.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer