Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Auto : le luxe du sur mesure

RelaxNews24/11/2013 à 13:07

Frank Tiemann, Responsable Communications Europe de Rolls-Royce Rolls-Royce BMW Group

(Relaxnews) - Il va de soi qu'une voiture de luxe doit intégrer toutes les dernières innovations en matière de technologie et de confort. Mais au-delà de ça, qu'est-ce qui fait qu'une voiture sera plus luxueuse qu'une autre pour un acheteur ? Les marques de voitures de luxe se battent là sur un autre champ de bataille : celui de l'émotion et de la personnalisation.

Produit de luxe plus qu'automobile ?

Si confort et technologie de pointe restent bien évidemment des points primordiaux pour les acheteurs de voitures de luxe, l'esthétique prend une place prépondérante dans l'achat lorsque l'on se rapproche des modèles les plus hauts de gamme. "Dans le milieu des voitures de luxe nous opérons dans un champ bien particulier qui a plus en commun avec des produits de luxe (montres, bijoux) qu'avec des marques automobiles", avance Frank Tiemann, Responsable Communications Europe chez Rolls-Royce.

Comme avec n'importe quel objet de luxe, le client cherche un modèle qui touche sa sensibilité. C'est sans doute pour cela que, comme Frank Tiemann le fait remarquer, les modèles de voitures qui ont cette capacité à provoquer une émotion créent leur propre marché. "A titre d'exemple, lorsque nous avons lancé la dernière Rolls-Royce Wraith, nous nous sommes rendus compte que ses acheteurs étaient en moyenne plus jeunes que ceux des modèles Ghost ou Phantom et nous avons découvert que cela tenait plus au design, aux lignes de la voiture, qu'à des considérations techniques".

Du sur mesure poussé à l'extrême

Le luxe, c'est aussi le sur mesure, parfois poussé à l'extrême. "De nos jours les acheteurs recherchent des offres uniques et personnalisées. Le nec-plus-ultra dans le secteur de l'automobile peut donc être tout ce qui va au-delà des options usuelles proposées sur tous les modèles", explique Frank Tiemann.

Et les marques sont prêtes à aller très loin dans leurs offres afin de satisfaire leurs clients. Chez Rolls-Royce, cela peut aller jusqu'à un choix démentiel de peintures de carrosserie (la marque en propose jusqu'à 44.000), à la création d'un panier de pique-nique personnalisé, spécialement conçu pour un client.

L'italien Mazzanti peut témoigner de cette folie du sur mesure. Car si ce petit fabricant italien résiste à la crise, c'est grâce à ses activités de restauration de voitures de luxe anciennes, "pimpées" selon les demandes de leurs clients.

Un désir de personnalisation qui monte en puissance, comme le confirme Frabk Tiemann : "Il y a dix ans les modèles personnalisés représentaient 20% de nos ventes. L'année dernière ils représentaient 99% des modèles Phantom vendus".

Un marché gagnant-gagnant, selon lui, qui satisfait autant le client, ravi de repartir au volant d'une voiture unique, que le constructeur pour qui le sur mesure est plus intéressant économiquement. Car les constructeurs automobiles de luxe ne pensent pas en termes de volume, mais aspirent à répondre aux rêves et souhaits individuels de leurs clients. Et c'est cette approche-là qui garantira le succès des voitures de luxe dans le futur, affirme Frank Tienmann : "Les constructeurs de voitures de luxe doivent rester authentique et fidèle à leurs valeurs s'ils veulent perdurer. Dans ce marché il faut se démarquer, et surtout ne pas essayer d'épouser les modes ou les tendances. Sinon, avant même d'avoir dit oui, c'est le divorce assuré !".


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.