1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Audience à la CIJ sur l'appui russe aux séparatistes ukrainiens

Reuters06/03/2017 à 14:04
 (Actualisé avec début de l'audience) 
    LA HAYE, Pays-Bas, 6 mars (Reuters) - L'Ukraine a demandé 
lundi à la Cour internationale de justice (CIJ), plus haute 
instance judiciaire des Nations unies, d'ordonner à  Moscou de 
cesser de financer et d'équiper les séparatistes prorusses de 
l'est de l'Ukraine. 
    La CIJ a entamé une audience au cours de laquelle Kiev 
espère faire la démonstration que Moscou viole le droit 
international par son soutien aux rebelles. La Russie nie 
fournir du matériel militaire aux séparatistes et envoyer des 
hommes dans l'est de l'Ukraine, et entend contester les 
arguments de l'Ukraine devant le tribunal de La Haye. 
    "Aujourd'hui, je suis ici pour demander à la Cour 
internationale de protéger les droits de l'homme fondamentaux 
des Ukrainiens", a déclaré la vice-ministre ukrainienne des 
Affaires étrangères Olena Zerkal, au premier des quatre journées 
d'audience prévues. 
    La vice-ministre a demandé à la CIJ de prendre une 
injonction destinée à stopper les abus commis, d'après Kiev, par 
Moscou, en attendant que la cour examine l'affaire dans le 
détail. Il faut à la CIJ plusieurs années pour examiner les 
plaintes et si ses arrêts ont un caractère contraignant et ne 
peuvent faire l'objet d'appels, elle ne dispose pas, 
concrètement, de moyens pour les faire appliquer. 
    Dans sa plainte, déposée en janvier, Kiev accuse Moscou 
d'avoir violé les conventions des Nations unies contre le 
terrorisme et les discriminations raciales en soutenant des 
groupes séparatistes en Crimée et dans l'est de l'Ukraine. 
    L'Ukraine réclame également des dédommagements pour la 
destruction en vol d'un avion de ligne au-dessus du territoire 
contrôlé par les rebelles prorusses en juillet 2014, qui avait 
tué les 298 personnes à bord. 
    La commission d'enquête dirigée par les Pays-Bas, d'où avait 
décollé le vol de Malaysian Airlines, a conclu que l'appareil 
avait été abattu par un missile de fabrication russe tiré depuis 
une zone sous contrôle séparatiste, sans toutefois identifier 
les auteurs du tir. La Russie a constamment nié toute 
responsabilité dans ce drame et plus largement toute implication 
dans le conflit en Ukraine. 
    En 2011, la CIJ s'était déclarée incompétente après avoir 
été saisie par la Géorgie, qui accusait elle aussi la Russie 
d'avoir violé à la convention internationale sur l'élimination 
de toutes les formes de discriminations raciales. 
 
 (Stéphanie van den Berg; Tangi Salaün et Eric Faye pour le 
service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.