1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Aucune trace de l'auteur de l'attentat de Bangkok, dit la police
Reuters24/08/2015 à 09:38


BANGKOK, 24 août (Reuters) - La police thaïlandaise a dit lundi avoir perdu la trace de l'auteur présumé de l'attentat qui a fait 20 morts il y a une semaine à Bangkok et ne pas savoir si celui-ci se trouve encore dans le pays, alors qu'une autre bombe a été désamorcée dans une maison de la capitale. Les enquêteurs, qui ne disposent que des images de caméra de vidéosurveillance pour les aider, n'ont pas réussi à établir où le jeune homme soupçonné d'avoir déposé un sac à dos bourré d'explosifs avait pu aller après être monté sur une moto-taxi en sortant du temple d'Erawan. "En ce qui concerne les caméras de vidéosurveillance, certaines n'enregistrent pas des images correctes et d'autres ont été endommagées, ce qui fait perdre du temps à la police pour déterminer où le suspect s'est rendu", a déclaré le chef de la police, Somyot Poompanmuang. "Nous ne savons pas si le suspect est toujours en Thaïlande mais je dois le supposer puisque nous n'avons aucune information comme quoi il serait parti", a-t-il ajouté, sans élaborer sur la piste d'un "terroriste étranger" avancée dans un premier temps par les autorités. La police, qui estime que l'attentat visait le secteur touristique, a indiqué lundi avoir trouvé et désamorcé une nouvelle bombe après avoir reçu des "informations" sur sa présence dans une maison de Bangkok. "(La bombe) avait été abandonnée dans la maison d'un ouvrier du bâtiment", a déclaré Kamthorn Aucharoen, chef de l'unité de déminage de la police thaïlandaise. "Nous l'avons désamorcée et nous allons la détruire." (Amy Sawitta Lefevre et Aukkarapon Niyomyat; Tangi Salaün pour le service français) )

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer