Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Au Paraguay, le pape appelle les jeunes à "mettre le bazar"

Reuters13/07/2015 à 04:33

par Daniela Desantis et Philip Pullella ASUNCIÓN, 13 juillet (Reuters) - Le pape François a achevé dimanche un périple de huit jours en Amérique latine lors duquel il a censuré le capitalisme, soutenu les droits des pauvres, prôné l'écologie et appelé les jeunes à "mettre le bazar". Dans des discours passionnés, le souverain pontife a appelé les déshérités à changer l'ordre économique mondial et fustigé la recherche avide de l'argent. Il a également demandé pardon pour les péchés commis par l'Eglise catholique contre les populations amérindiennes américaines à l'époque coloniale. Lors d'une dernière rencontre avec plusieurs milliers de jeunes sur une plage d'Asunción, la capitale du Paraguay, le pape les a appelés à prendre soin de leurs semblables moins fortunés et à combattre pour une vie digne. "Ils m'ont écrit un discours à vous faire. Mais les discours sont ennuyeux", a déclaré Jorge Mario Bergoglio sous les vivats, en mettant de côté son texte. "Mettez le bazar, mais ensuite, aidez aussi à ranger. Un bazar qui nous donne un coeur libre, un bazar qui nous donne la solidarité, un bazar qui nous donne l'espoir." De n'est pas la première fois que le pape a appelé les jeunes à faire bouger les choses. Au Brésil en 2013, il les avait appelé à exiger une Eglise catholique davantage ouverte sur l'extérieur. "Nous ne voulons pas de jeunes mauviettes. Nous ne voulons pas de jeunes qui se fatiguent vite, qui vivent leur vie épuisés avec l'ennui sur leur visage. Nous voulons des jeunes avec de l'espoir et de la force", a déclaré le pape devant la foule, alors que la nuit tombait sur les bords du Rio Paraguay. METTRE FIN À LA CORRUPTION Auparavant, le pape avait visité un bidonville à Asunción et exhorté ses habitants, dont beaucoup ont été contraints de quitter leur campagne, à rester unis dans leur lutte pour de meilleures conditions de vie et de travail. ID:nL5N0ZS0QZ Le pape, qui est d'origine argentine, a fait de la défense des pauvres un thème majeur de son voyage de "retour à la maison", qui l'a aussi mené en Bolivie et en Equateur, pays classés parmi les plus pauvres d'Amérique latine. A son arrivée au Paraguay, le pape a appelé à consolider la démocratie et à mettre fin à la corruption et au trafic de drogue. ID:nL8N0ZR01Y Quelque 100.000 personnes, pour la plupart des paysans contraints de quitter la campagne, vivent dans le bidonville de Banado Norte, non loin du centre d'Asunción. De Banado Norte, le pape a ensuite célébré une messe sur une base aérienne désaffectée devant plus d'un million de personnes. La présidente argentine Cristina Fernandez, y a assisté, venue d'un coup d'avion. Elle a salué le pape à la fin du service. Les deux avaient eu des relations difficiles quand il était archevêque de Buenos Aires, en raison de ses critiques contre la corruption et de leurs avis divergents sur les questions sociales telles que le mariage gay. Le pape a repris l'avion pour Rome dans la soirée. Donnant un avant-goût de son déplacement aux Etats-Unis en septembre, François a déclaré en Equateur que la protection de l'environnement n'était plus désormais un choix, mais un devoir si le monde veut sauver la planète de la ruine. ID:nL8N0ZO014 (Danielle Rouquié pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.