Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Au musée Picasso, Hollande demande plus d'ouverture des musées

Reuters25/10/2014 à 16:02

PARIS, 25 octobre (Reuters) - François Hollande a appelé de ses voeux samedi une plus grande ouverture des institutions culturelles alors qu'il inaugurait le musée Picasso qui rouvrait à Paris en ce jour anniversaire de la naissance du dessinateur, peintre et sculpteur espagnol, après cinq ans de travaux. Le président a réitéré son souhait de voir les grands musées que sont Versailles, Orsay et le Louvre ouvrir "progressivement leurs portes sept jours sur sept." "La culture ne doit pas connaître de suspension", a-t-il dit, quelques semaines après l'annonce de l'ouverture de concertations à ce sujet avec ces trois musées. "Je sais que c'est une négociation difficile mais c'est aussi une volonté et je suis sûr que les personnels s'associeront à cette démarche, à condition qu'il y trouvent également les contreparties nécessaires", a-t-il ajouté. Pour son exposition inaugurale, le musée Picasso, situé dans l'Hôtel Salé, dans le quartier historique du Marais, à Paris, présente 500 oeuvres sur les 5.000 qu'il possède. La collection personnelle que s'était constitué l'artiste espagnol au fil des ans est également accrochée au dernier étage du musée, que dirige désormais Laurent Le Bon, après la révocation en mai d'Anne Baldassari. "Le musée nous revient aujourd'hui, à la fois fidèle à son épure et embelli encore, si c'était possible", a dit François Hollande, saluant sa collection, la plus riche au monde. COMBAT CONTRE "LA BÊTISE" "S'il n'en a jamais eu le passeport, Pablo Picasso (...) est la fierté de la France", a-t-il ajouté, rappelant que l'artiste s'était vu refuser son unique demande de naturalisation, en avril 1940. Le président a par ailleurs fustigé "la bêtise" de ceux qui agressent un artiste ou détruisent son oeuvre, une semaine après le saccage d'une sculpture controversée de l'américain Paul McCarthy place Vendôme à Paris. "La France est un pays d'avant-garde; le talent d'une nation se mesure à la place qu'elle accorde aux artistes", a dit le chef de l'Etat. "Les artistes, c'est ceux qui affrontent l'intolérance, la bêtise (...) grand combat que la République doit encore poursuivre avec ténacité", a-t-il poursuivi. "Tree", oeuvre de 24 mètres de haut censée représenter un sapin de Noël, et installée place Vendôme à l'occasion de la Foire internationale d'art contemporain (Fiac), avait suscité une polémique sur les réseaux sociaux, certains la comparant à un "sex toy" géant. Saccagée par des inconnus, elle a dû être dégonflée. Paul McCarthy a lui-même confié avoir été pris à partie et frappé par un inconnu en colère. Alors que la Fiac ferme ses portes dimanche, François Hollande a dit souhaiter que la France reste "un acteur majeur et significatif" du marché de l'art, attirant "grands événements et aussi les plus illustres collectionneurs privés." (Chine Labbé, édité par Danielle Rouquié)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.