Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Au moins neuf morts dans un attentat contre l'Onu en Somalie

Reuters20/04/2015 à 10:40

(Actualisé avec revendication des Chabaab, précisions de l'Unicef) MOGADISCIO, 20 avril (Reuters) - Deux Kényans et sept gardes somaliens ont été tués lundi dans un attentat à la bombe contre un minibus transportant du personnel employé par les Nations unies dans la région du Puntland, dans le nord-est de la Somalie, a-t-on appris auprès de la police locale. La bombe a explosé au passage du véhicule dans la ville de Garowe. Les islamistes d'Al Chabaab ont revendiqué l'attentat. "Nous sommes derrière l'attaque de Garowe", a dit cheikh Abdiasis Abou Moussab, porte-parole des opérations militaires du mouvement islamiste armé. Dans un communiqué diffusé à Nairobi, le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) précise que quatre de ses employés en Somalie ont péri dans l'explosion. Quatre autres ont été grièvement blessés. Les victimes sont de nationalités diverses, mais l'Unicef ne les a pas précisées, le temps de prévenir les familles. Les islamistes ont visé à plusieurs reprises des représentants de l'Onu en Somalie, principalement dans la capitale, Mogadiscio. Nicholas Kay, représentant spécial de l'Onu pour la Somalie, a dénoncé cet attentat et s'est dit "choqué et consterné par ces pertes humaines". Les miliciens Chabaab ont perdu le contrôle de Mogadiscio en 2011 et ont été évincés de la plupart de leurs derniers bastions lors de l'offensive commune lancée l'an dernier par la force de l'Union africaine et l'armée somalienne. Mais ils ont démontré depuis qu'ils avaient toujours la capacité de frapper en territoire somalien. Dimanche, dans le sud du pays, ils ont attaqué un convoi de l'AMISOM, la force de maintien de la paix de l'Union africaine, blessant au moins trois personnes et brûlant deux véhicules. (voir ID:nL5N0XG0DO ) Fin mars, leur attaque contre un hôtel de Mogadiscio a fait 14 morts. Les Chabaab sont également actifs au Kenya voisin, où ils ont revendiqué le massacre du 2 avril sur le campus universitaire de la ville de Garissa, tuant 148 personnes, des chrétiens pour la plupart. Ils avaient déjà opéré au Kenya, notamment lors de l'attaque du Westgate Mall, un centre commercial de Nairobi, la capitale, où 67 personnes ont perdu la vie en septembre 2013. (Abdiqani Hassan et Feisal Omar avec Drazen Jorgic à Nairobi; Henri-Pierre André pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.