1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Attentats de Paris-Le porteur du passeport syrien passé par la Serbie
Reuters15/11/2015 à 11:21

BELGRADE, 15 novembre (Reuters) - Le titulaire du passeport syrien découvert près du corps d'un des auteurs des attentats de Paris est entré le 7 octobre en Serbie où il a demandé l'asile, a fait savoir dimanche le ministère serbe de l'Intérieur. "L'un terroristes présumés, A. A., auquel s'intéressent les services de renseignement français, a été enregistré le 7 octobre de cette année au poste de douane de Presevo où il a formellement demandé l'asile", dit-il dans un communiqué. Le poste en question se trouve à la frontière avec la Macédoine. "Des vérifications ont permis de confirmer qu'il s'agit de la personne ayant été identifiée en Grèce le 3 octobre. Il n'y avait pas de mandat d'arrêt d'Interpol à l'encontre de cette personne", ajoute le ministère. (Silvia Aloisi, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M940878
    15 novembre12:06

    ces gentils migrants , tous ingénieurs , que l'on accueille à bras ouverts !

    Signaler un abus

  • M3182284
    15 novembre11:36

    Les gouvernements les accueillent, leurs donnent de quoi vivre en paix et liberté, et voilà...Assassinés lachement. il y a une responsabilité écrasante à raconter "mon ennemi c'est la Finance", à agiter l'épouvantail d’extrémistes nationalistes français, quand les exactions et les attentats sont depuis des décennies le seul de nostalgiques des dictatures communistes et d'islamistes. Cela valait-il la peine pour ête élu, hommes de déshonneurs qui nous gouvernent?

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer