1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Attentat déjoué-Vers la mise en examen du suspect de Villejuif
Reuters24/04/2015 à 13:47

PARIS, 24 avril (Reuters) - Sid-Ahmed Ghlam, soupçonné d'avoir préparé un attentat "imminent" contre une ou des églises à Villejuif (Val-de-Marne), sera présenté vendredi à des juges d'instruction en vue de sa mise en examen, annonce le procureur de Paris. Le jeune Algérien de 24 ans, un étudiant en informatique arrêté après avoir appelé le Samu car il s'était blessé par balle à la jambe, est également soupçonné du meurtre d'une jeune femme retrouvée tuée par balle dimanche matin dans sa voiture. ID:nL5N0XJ1KB Le parquet, qui a ouvert une information judiciaire pour association de malfaiteurs en vue de commettre des crimes d'atteintes aux personnes en relation avec une entreprise terroriste et assassinat en relation avec une entreprise terroriste, notamment, a requis son placement en détention provisoire, précise François Molins dans un communiqué. "Les investigations se poursuivent sous l'autorité des magistrats instructeurs", ajoute-t-il. Après des déclarations initiales jugées "fantaisistes" par les enquêteurs, Sid-Ahmed Ghlam, est resté muet pendant sa garde à vue. Les juges vont devoir chercher à déterminer s'il a bénéficié de complicités --il était notamment en contact avec une autre personne pouvant se trouver en Syrie--, quelles ont été ses sources de financement et d'où viennent les armes qui étaient en sa possession. La police est, selon plusieurs médias, à la recherche d'au moins un, peut-être deux complices, notamment son fournisseur d'armes. Une femme de son entourage qui avait été interpellée en mercredi matin après une opération menée à Saint-Dizier (Haute-Marne), où résident ses parents, a été "laissée libre" à l'issue de sa garde à vue, indique vendredi le procureur. Cinq attentats ont été déjoués en France depuis ceux de janvier, en incluant celui que s'apprêtait vraisemblablement à commettre près de Paris l'homme arrêté dimanche, a déclaré jeudi Manuel Valls. ID:nL5N0XK1E4 (Chine Labbé, édité par Yann Le Guernigou)

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • pbenard6
    24 avril13:57

    j'ai le sentiment que tout ça va se terminer en eau de boudin; bravo hollande, valls....

    Signaler un abus

  • M940878
    24 avril13:55

    attentat déjoué ? c'est l'hôpital qui a prévenu les flics , il faudrait que ce gouvernement d'incapables arrête de pérorer

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer