1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Attentat dans un centre culturel français à Kaboul : plusieurs morts, selon Fabius

Le Parisien11/12/2014 à 18:35

Attentat dans un centre culturel français à Kaboul : plusieurs morts, selon Fabius

Un kamikaze a déclenché ses explosifs jeudi lors d'un événement organisé dans le lycée franco-afghan de Kaboul qui abrite le centre culturel français, tuant au moins une personne et faisant 16 blessés, a déclaré le vice-ministre de l'Intérieur afghan. Le général Ayoub Salangi a précisé que le kamikaze était un adolescent d'environ 17 ans. Il a actionné sa veste d'explosifs à l'intérieur du bâtiment, a-t-il dit.

L'explosion s'est produite au sein même du lycée Esteqlal, où se trouve le centre culturel français, pendant que plusieurs personnes assistaient à une pièce de théâtre. Selon les médias locaux, la victime décédée serait de nationalité étrangère. Une information non confirmée par les autorités locales.

Laurent Fabius «condamne fermement l'attentat»

«Je condamne avec la plus grande fermeté cet acte terroriste qui a causé la mort de plusieurs personnes et provoqué de nombreux blessés. Aucune victime française n'est à déplorer», a confié le ministre des Affaires Laurent Fabius dans l'après-midi. «Je présente mes condoléances aux familles des victimes et à leurs proches. L'Ambassade de France est mobilisée aux côtés des autorités afghanes pour porter secours aux blessés. Une cellule de crise est mise en place à Kaboul et à Paris. Toute la lumière devra être faite sur cet acte barbare, ses auteurs identifiés et traduits devant la justice», a ajouté le pensionnaire du Quai d'Orsay.

Par l'intermédiaire du compte Twitter de l'Elysée, le président de la République François Hollande a quant à lui exprimé la solidarité de la France aux victimes de cet «attentat odieux» et à leurs familles.

Le président @fhollande condamne l'attentat qui s'est produit dans l'enceinte de l'Institut français d'#Afghanistan pic.twitter.com/bM4YXgrzdl-- Élysée (@Elysee) 11 Décembre 2014

Une journaliste afghane a publié des photos sur son compte twitter, affirmant que ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • frk987
    11 décembre18:27

    Un centre culturel français en Afghanistan, c'est une plaisanterie....ou bien l'argent du contribuable vaut il d'être jeté par les fenêtres ?????

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer