1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Attal : « L'affaire Benalla ? 15 tonnes de mousse avec 150 grammes de savon »
Le Point28/07/2018 à 09:12

Depuis le 18 juillet, date des premières révélations du Monde sur l'affaire Benalla, l'Élysée doit gérer ce que l'opposition a qualifié de « scandale d'État ». Chaque jour, les révélations s'accumulent, tandis que les témoignages se contredisent. Fragilisée, la majorité doit faire face à une opposition plus soudée que jamais, qui pointe du doigt la manière dont le président de la République a choisi de gérer l'affaire. Gabriel Attal, porte-parole de la République en marche et député des Hauts-de-Seine revient longuement sur l'affaire et ses conséquences pour la suite du quinquennat.

Le Point : Quelle a été votre réaction, mercredi 18 juillet, au moment où l'affaire a éclaté ?

Gabriel Attal : J'ai été choqué par la violence des images, forcément. Et d'autant plus choqué que les images se concentraient sur l'intervention d'Alexandre Benalla sans qu'on ait les éléments de contexte. Des explications ont été données ensuite, un contexte a été rappelé, qui n'excuse pas l'erreur d'Alexandre Benalla. Mais qui éclaire sur la situation dans laquelle ils se trouvaient avec les forces de l'ordre. Et qui explique, selon lui, son intervention face à ces deux manifestants qui venaient d'attaquer les forces de l'ordre.

Lire aussi Alexandre Benalla dénonce une « volonté d'atteindre » Emmanuel...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer