Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Assigné à résidence, Carlos Ghosn aurait malgré tout quitté le Japon
information fournie par Le Point31/12/2019 à 00:06

Coup de tonnerre dans l'affaire Carlos Ghosn ! L'ex-PDG du groupe Renault-Nissan est arrivé à Beyrouth (Liban) lundi soir en provenance de Turquie, à bord d'un jet privé, selon le quotidien L'Orient-Le Jour. Une information confirmée par Les Échos et Europe 1. D'après ce qu'a indiqué l'entourage de l'homme d'affaires franco-libanais à la radio, ce dernier ne souhaite pas se soustraire à la justice, mais le contexte juridique du pays ne lui permettait pas d'espérer un procès équitable. L'information de l'arrivée de Carlos Ghosn au Liban a été confirmée par l'Agence France-Presse de source sécuritaire libanaise. « La manière dont il a quitté le Japon n'est pas claire », a par ailleurs fait savoir un responsable japonais cité par Le Parisien. Son entourage proche ajoute qu'il ne s'exprimera pas avant que les autorités japonaises aient communiqué sur le sujet. Au Wall Street Journal, un proche de la famille Ghosn a indiqué que le Franco-libano-brésilien « est fatigué d'être un otage politico-industriel ». Carlos Ghosn est confronté à quatre chefs d'accusation, notamment pour n'avoir pas déclaré une partie de ses rémunérations lorsqu'il était à la tête du groupe automobile, ou encore pour abus de confiance aggravé. Il a été arrêté au Japon en novembre 2018, puis libéré sous caution le 25 avril, et assigné à résidence. Parmi les conditions auxquelles il était soumis, l'interdiction de voir son épouse, Carole Ghosn,...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement