Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Arrivée à Perth d'un détecteur de boîtes noires pour le vol MH370

Reuters26/03/2014 à 11:03

REPRISE DES RECHERCHES AU LARGE DE L'AUSTRALIE POUR RETROUVER L'AVION DE LA MALAYSIA AIRLINES

SYDNEY (Reuters) - Les recherches pour retrouver des débris du vol MH370 de la Malaysia Airlines ont repris mercredi dans le sud de l'océan Indien, à 2.500 km au sud-ouest de la ville australienne de Perth où est arrivé le détecteur de boîtes noires mis à disposition par la marine américaine.

L'amélioration des conditions météorologiques a permis aux équipages de la dizaine d'avions participant à la mission de recherches de redécoller, a annoncé l'Agence australienne de sécurité maritime (AMSA).

L'Australie, les Etats-Unis, la Chine, le Japon et la Corée du Sud ont mis à disposition des moyens aériens pour tenter de localiser d'éventuels débris du Boeing 777 assurant la liaison entre Kuala Lumpur et Pékin et qui a changé radicalement de cap pour des raisons encore inconnues.

"Nous continuerons de chercher jusqu'à ce qu'il n'y ait plus aucun espoir de retrouver quoi que ce soit", a promis mercredi le Premier ministre australien, Tony Abbott.

"Un nombre considérable de débris ont été signalés dans la zone où le vol a été localisé pour la dernière fois. Mais le mauvais temps et l'accès difficile ont empêché pour l'instant de les récupérer. Mais nous sommes confiants d'y parvenir", a-t-il poursuivi.

L'analyse de multiples données satellitaires et de surveillance aérienne a levé les derniers doutes et conduit les autorités malaisiennes à annoncer que l'appareil s'était abîmé avec ses 239 passagers et membres d'équipage dans ce secteur maritime parmi les plus isolés de la planète.

Mais à ce jour, on ne dispose pas encore de preuve matérielle.

NOMBREUSES HYPOTHÈSES

Au-delà, la récupération de débris arrachés à l'avion sera une première étape dans la recherche des causes de l'accident, sujet de nombreuses hypothèses.

Les enquêteurs étudient la possibilité d'un détournement ou d'un sabotage, mais n'excluent pas un possible suicide de la part d'un des pilotes. La théorie d'un éventuel problème technique demeure valide.

Les Etats-Unis ont envoyé à Perth un "traqueur de boîtes noires" dont la récupération permettrait de disposer des données de vol et des enregistrements des liaisons par radio.

Mais le temps presse: les enregistreurs de vol sont équipés d'un dispositif d'émission d'un signal dans un court rayon, mais les batteries qui l'alimentent ont une durée de vie limitée à une trentaine de jours.

Les autorités malaisiennes ont indiqué mardi que le détecteur sophistiqué fourni par l'US Navy ne pourrait atteindre la zone des recherches que le 5 avril, laissant très peu de temps pour retrouver les boîtes.

Les Etats-Unis ont également mis à disposition un drone sous-marin qui sera couplé avec un bâtiment de la marine australienne attendu à Perth dans les prochains jours.

La façon maladroite dont les autorités malaisiennes ont géré le début de cette affaire a provoqué des tensions entre la Chine et la Malaisie. Plus de 150 ressortissants chinois se trouvaient parmi les passagers.

(Lincoln Feast avec Megha Rajagopalan à Pékin; Henri-Pierre André pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.