Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Arnaud Montebourg presse les banques de prêter aux PME/TPE

Reuters22/04/2014 à 19:19

ARNAUD MONTEBOURG PRIE LES BANQUES D'ACCORDER DES PRÊTS AUX PME ET AUX TPE

BRIGNAIS Rhône (Reuters) - Arnaud Montebourg a exhorté mardi les banques françaises à faire preuve de civisme et de patriotisme en augmentant leurs crédits aux petites entreprises.

"Les toutes petites entreprises, les PME ont des besoins de financement. Elles n?y arrivent pas toujours car le système bancaire s?est un peu trop détourné d?elles", a dit le ministre de l'Economie et du Redressement productif.

"Nous envoyons des messages au système bancaire pour qu?il soit un peu plus civique, qu?il s?intéresse davantage à l?économie de nos PME et pas seulement aux marchés financiers mondiaux", a-t-il ajouté.

Arnaud Montebourg s'exprimait lors d'une visite de l'entreprise Clauger, spécialisée dans le froid industriel, après avoir participé à un forum sur le financement des PME à Lyon.

La semaine passée, il avait déjà accusé les banques françaises de ne pas financer suffisamment l'économie tout en critiquant la hausse des bonus de leurs dirigeants qui, selon lui, ont augmenté l'an dernier "dans des proportions absolument indécentes".

La Fédération bancaire française lui avait répondu, en évoquant des chiffres de la banque de France, que neuf PME sur dix obtiennent les crédits d'investissement qu'elles demandent et que le montant des crédits accordés par les banques en France représente 42% du PIB, contre 36% en Allemagne.

Pour Arnaud Montebourg, qui est responsable du financement de l'Economie dans le gouvernement de Manuel Valls, la finance est "comme le cholestérol, il y a la bonne et la mauvaise."

"La mauvaise est spéculative, la bonne s?intéresse aux placements à long terme, fait du crédit à la PME du coin, soutient les chefs d?entreprises, permet aux entreprises de croître et d?embellir", a-t-il dit, en demandant solennellement aux banques de "participer à cette entreprise patriotique".

Le ministre des Finances Michel Sapin, qui accompagnait Arnaud Montebourg, a demandé de son côté aux banques de "rendre la monnaie de la pièce" après les aides dont elles ont bénéficié lors de la crise financière de 2008-2009.

"C'est le moment de prendre des risques. L?aversion au risque, elles ne l?ont pas eu quand elles ont perdu beaucoup d?argent. Aujourd?hui, elles ne doivent pas l?avoir quand il s?agit de financer l?économie", a-t-il déclaré.

(Catherine Lagrange, édité par Yann Le Guernigou)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.