Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Arnaud Montebourg annonce un plan pour la mobilité sectorielle

Reuters25/01/2013 à 21:01

ARNAUD MONTEBOURG DÉFEND LA MOBILITÉ INTERSECTORIELLE

TOULOUSE (Reuters) - Arnaud Montebourg a annoncé vendredi un plan de "mobilité intersectorielle" en faveur de l'emploi pour aider les sous-traitants d'un secteur en proie à la crise comme l'automobile à offrir leurs services aux secteurs dynamiques.

Le ministre du Redressement productif a estimé à Toulouse qu'il fallait passer des "pertes d'emploi de l'automobile aux embauches de l'aéronautique".

"Notre objectif est d'utiliser l'antidépresseur qu'est l'aéronautique", a-t-il déclaré lors d'une visite des usines Airbus.

Arnaud Montebourg a assisté à la signature d'Aerofund 3, troisième volet d'un plan de sécurisation de la santé des PME et ETI (Entreprise de Taille Intermédiaire) sous-traitants du secteur aéronautique, et au lancement de CEA Tech, une plate-forme publique régionale de transfert technologique.

Aerofund 3 a pour ambition de donner plus de visibilité aux sous-traitants de l'aéronautique sur leurs carnets de commande. CEA Tech doit améliorer via son portefeuille de brevets les liens entre la recherche technologique et l'industrie locale.

Le ministre veut croire à l'impact national de ces initiatives. S'appuyant sur "un archipel d'entreprises leaders mondiales" dans le domaine aéronautique, il souhaite effectuer "un travail de dentellière en croisant la carte des PME".

En clair, aider les PME sous-traitantes du secteur de l'automobile à trouver de nouvelles commandes dans le secteur de l'aéronautique, qui emploie 15.000 personnes dans la région.

Une mobilité intersectorielle qui exige par ailleurs "une coïncidence entre la carte des dégâts et des bonnes nouvelles" à l'échelle de la France. Reste que ces emplois sont pour beaucoup "des métiers de très haute technologie", reconnaît le ministre.

"Organiser le passage d'un secteur à l'autre" demeure donc un véritable défi, explique t-il.

La région toulousaine elle-même, en dépit du dynamisme du secteur aéronautique, recense de nombreuses entreprises en difficulté.

Si Pierre Cohen, le maire de Toulouse, affirme que "300 chercheurs seront recrutés" au CEA Tech, le sort de 600 salariés du site toulousain de Sanofi reste en suspens, Arnaud Montebourg affirmant à ce propos avoir "quelques moments musclés" dans les négociations avec les dirigeants du laboratoire pharmaceutique.

Air France, SFR ou encore Motorola Mobility ont eux aussi annoncé ces derniers mois d'importantes restructurations de personnels qui devraient avoir un impact les sites toulousains de ces entreprises.

Guillaume Serries, édité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.