Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Armes à feu-La Maison blanche taxe les sénateurs de lâcheté

Reuters21/06/2016 à 18:14
 (Actualisé avec Obama sur Twitter, 2e paragraphe) 
    WASHINGTON, 21 juin (Reuters) - La Maison blanche a accusé 
mardi les sénateurs américains de sacrifier la sécurité du pays 
sur l'autel de leurs ambitions politiques, au lendemain du rejet 
de quatre propositions visant à durcir les conditions de ventes 
des armes à feu aux Etats-Unis, après le massacre d'Orlando qui 
a coûté la vie à 49 personnes. 
    "La violence par les armes à feu requiert davantage que des 
minutes de silence", a dit de son côté le président Barack Obama 
sur Twitter. "Elle appelle des actes. En échouant sur ce 
plan-là, le Sénat a manqué à ses devoirs devant le peuple 
américain", a-t-il ajouté. 
    Un peu plus tôt, le porte-parole de la Maison blanche, Josh 
Earnest, avait estimé sur la chaîne MSNBC que "Ce que nous avons 
vu hier soir au Sénat américain était une honteuse démonstration 
de lâcheté". 
    Selon lui, les propositions mises aux voix lundi soir à la 
chambre haute auraient dû rallier un large soutien bipartisan, 
afin d'éviter que se reproduisent des tueries comme celles à la 
discothèque gay d'Orlando, en Floride, le 12 juin. 
    Or, dans un scénario désormais familier pour les tenants 
d'un contrôle des armes à feu, les quatre mesures, présentées 
sous forme d'amendements à un projet de dépenses du département 
de la Justice, n'ont pas réussi à obtenir la majorité qualifiée 
de 60 des 100 sénateurs requise pour être adoptée. (voir 
 ) 
    Déjà, après le massacre de 20 enfants et six adultes dans 
une école élémentaire de Newtown dans le Connecticut en 2012, 
l'administration Obama avait tenté de durcir l'accès aux armes à 
feu mais le Congrès, majoritairement républicain, avait rejeté 
la mesure. 
    Selon le porte-parole de la Maison blanche, les autorités 
américaines craignent aujourd'hui qu'il n'y ait sur le sol 
américain des personnes qui ont des liens avec le terrorisme ou 
sont susceptibles d'être recrutées par le groupe djihadiste Etat 
islamique (EI). 
    "Pour le moment, aucune loi n'empêche de tels individus 
d'entrer dans un magasin et de se procurer une arme à feu", a 
ajouté Josh Earnest. 
 
 (Doina Chiacu et Richard Cowan; Eric Faye pour le service 
français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.