Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Argentine-Obama rend hommage aux victimes de la "guerre sale"

Reuters24/03/2016 à 17:28
    BUENOS AIRES, 24 mars (Reuters) - Barack Obama a honoré 
jeudi la mémoire des victimes de la "guerre sale" en Argentine 
où l'on commémorait le même jour le 40e anniversaire du coup 
d'Etat de 1976, point de départ de sept années de répression 
contre la rébellion marxiste, les syndicalistes et l'opposition 
de gauche. 
    S'il a qualifié de "période sombre" ces années lors 
desquelles 30.000 personnes ont été tuées par les forces de 
sécurité, le président américain s'est abstenu de présenter des 
excuses officielles pour le soutien apporté par Washington à la 
dictature qui a occupé le pouvoir de 1976 à 1983. 
    "Il y a eu une controverse sur la politique des Etats-Unis 
au début de ces jours sombres", a déclaré Barack Obama dans un 
parc du souvenir dédié aux victimes de la dictature. 
    "Les démocraties doivent avoir le courage de reconnaître 
quand elles ne sont pas à la hauteur de leurs idéaux. Et nous 
avons mis du temps à donner de la voix pour la défense des 
droits de l'homme", a-t-il ajouté.  
    Barack Obama, qui était accompagné de son homologue argentin 
Mauricio Macri, a jeté des roses blanches dans le rio de La 
Plata, qui borde le parc du mémorial.  
    Washington a annoncé la semaine dernière la déclassification 
des documents de l'armée et des services de renseignement 
américains relatifs à la "guerre sale" en Argentine. 
  
    La démarche du président américain ne fait pas l'unanimité 
en Argentine où des proches de victimes de la dictature 
qualifient son geste et la date choisie de provocation. 
    "Nous n'autoriserons pas la puissance qui a orchestré 
l'avènement de dictatures en Amérique latine et l'oppression des 
peuples à travers le monde puisse à se racheter en utilisant la 
mémoire de nos 30.000 compatriotes assassinés au nom de son 
projet impérialiste", a dit dans un communiqué une association 
de défense des familles de victimes. 
    D'autres Argentins ont apprécié l'initiative du président 
américain. "Obama ne va pas nous demander explicitement pardon, 
mais il va le faire par ses actions", a déclaré Daniel Slutzky, 
un enseignant de 75 ans. 
 
 (Hugh Bronstein et Jeff Mason,; Nicolas Delame et Jean-Stéphane 
Brosse pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.