Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

MITSUBI HEAVY IN

32.66EUR
+0.12% 
Ouverture théorique 0.00

JP3900000005 MIH

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    32.40

  • clôture veille

    32.62

  • + haut

    32.79

  • + bas

    32.40

  • volume

    70

  • valorisation

    11 018 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    23.05.18 / 21:08:19

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter MITSUBI HEAVY IN à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter MITSUBI HEAVY IN à mes listes

    Fermer

Areva-Les discussions continuent avec les partenaires potentiels

Reuters23/11/2016 à 13:04
    * CNNC, MHI et Kazatomprom sont pressentis pour entrer au 
capital 
    * Varin ne cite que les deux premiers 
    * Il "infirme a priori" l'idée de céder 33% du capital 
    * Areva vise des offres engageantes "dans les semaines à 
venir" 
    * La gouvernance "ne simplifie pas" les négociations 
 
    PARIS, 23 novembre (Reuters) - Areva  AREVA.PA  poursuit ses 
discussions en vue de faire entrer  des partenaires stratégiques 
dans son capital et espère obtenir des offres engageantes de 
leur part dans les prochaines semaines, a déclaré mercredi 
Philippe Varin, le président du conseil d'administration du 
spécialiste public du nucléaire. 
    Une source gouvernementale avait déclaré mardi à Reuters que 
l'entrée de partenaires au tour de table d'Areva dans le cadre 
de la recapitalisation du groupe n'était pas actée et que 
l'objectif était de conclure les négociations en cours d'ici 
deux à trois semaines.   
    Le plan de sauvetage d'Areva passe par deux augmentations de 
capital de cinq milliards d'euros au total, prévues début 2017, 
dont une de trois milliards réservée à NewCo, le 'nouvel Areva' 
recentré sur le combustible nucléaire, pour laquelle le chinois 
CNNC, le japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI)  7011.T  et 
le kazakh Kazatomprom sont pressentis. 
    "Nous sommes actuellement mobilisés pour parvenir à une 
offre engageante de la part de partenaires stratégiques 
minoritaires (...) dans les semaines à venir", a dit 
Philippe Varin lors d'une audition devant la commission des 
Affaires économiques de l'Assemblée nationale. 
    "(Les) discussions ne sont pas bouclées, elles sont en 
cours, et (...) l'Etat restera très largement majoritaire, 
au-delà des deux tiers de toute façon", a-t-il ajouté. 
    Philippe Varin, qui a uniquement cité CNNC et MHI comme 
partenaires potentiels, a souligné qu'Areva menait de longue 
date des discussions en vue de construire une usine de recyclage 
en Chine et que le Japon souhaitait relancer son industrie 
nucléaire. 
     
    "PAS DU TOUT ÉVIDENT" QUE LES DISCUSSIONS ABOUTISSENT 
    Ses déclarations interviennent alors que BFM rapportait 
mardi que CNNC, MHI et Kazatomprom injecteraient chacun environ 
400 millions d'euros dans Areva pour prendre au total 33% du 
capital de NewCo. 
    "Je ne confirme pas le chiffre de 33%, je l'infirme même a 
priori", a dit Philippe Varin aux députés, sans préciser son 
propos. "Il n'est pas du tout évident que nous puissions mener à 
bout (les) négociations." 
    La question de la gouvernance "ne simplifie pas forcément 
toutes les négociations" car elle devra prévoir les cas où Areva 
serait en concurrence avec ses partenaires potentiels sur 
certaines zones et préserver la souveraineté de la France en 
matière nucléaire, a également dit Philippe Varin.     
    La restructuration d'Areva passe aussi par la vente de son 
activité réacteurs à EDF  EDF.PA , pour laquelle les deux 
groupes ont signé un accord la semaine dernière.   
    Areva espère obtenir un feu vert des autorités européennes 
de la concurrence à son plan de sauvetage d'ici à la fin de 
l'année, a déclaré Philippe Varin. 
    Le dirigeant a également indiqué que, sur les 5.000 à 6.000 
suppressions de postes prévues d'ici fin 2017 dans le cadre de 
la restructuration d'Areva, 5.300 départs étaient d'ores et déjà 
intervenus, dont 2.800 en France.    
 
 (Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez) 
 

Valeurs associées

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.