Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Après une année "difficile", le PS espère un nouvel élan

Reuters05/05/2013 à 16:59

UN AN APRÈS LA VICTOIRE DE FRANÇOIS HOLLANDE, LE PS ESPÈRE UN NOUVEAU SOUFFLE

PARIS (Reuters) - Les responsables du Parti socialiste, réunis un an après la victoire de François Hollande, espèrent un nouvel élan après une première année qu'ils qualifient de difficile à la tête du pays.

Le chef de l'Etat bat des records d'impopularité dans une conjoncture économique morose et ses opposants ne désarment pas.

Le Front de gauche espère rassembler 100.000 personnes ce dimanche à Paris contre l'austérité et pour une VIe République, les opposants au mariage homosexuel manifestent dans plusieurs villes, et l'UMP juge que le début du quinquennat est un échec.

"Oui, la première année du quinquennat a été une année très difficile parce que ça a été une année de réparation et de préparation de la France", a dit le premier secrétaire du PS, Harlem Désir, aux militants rassemblés à Soustons (Landes), selon le texte de son discours.

"Nous avons posé le socle du changement, maintenant nous devons entrer dans la phase d'accélération", a-t-il ajouté. "Oui le changement prendra du temps, oui il y a des efforts, mais il y aura une différence profonde, fondamentale, irréconciliable avec la droite."

Face aux critiques, le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, a estimé dimanche que la France avait enregistré une victoire avec le report de deux ans des objectifs de réduction des déficits imposés par la Commission européenne.

"C'est un tournant dans l'histoire de la construction européenne depuis que l'euro existe", s'est-il félicité dans l'émission Le Grand Rendez-vous Europe 1-I>Télé-Le Parisien.

Il a parallèlement invité Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à l'élection présidentielle et instigateur de la manifestation de dimanche, à éviter la "politique du pire".

"Toujours, dans notre histoire, quand la gauche a oublié que c'était la droite qu'il fallait combattre et non pas le voisin (...), chaque fois qu'elle a dit que c'était le social-démocrate qui était un social-traître, alors au final, ça a été l'échec", a-t-il dit.

Pour le ministre du Travail, Michel Sapin, "la période qui s'ouvre devant nous, c'est la période des résultats".

"Nous avons mis en place les politiques nécessaires. C'est un acquis. Ont-elles porté leurs fruits ? Non, parce qu'il y a un décalage entre la conception, la mise en ?uvre d'une politique et la réalité de ses résultats", explique-t-il dans un entretien au quotidien La Provence.

Jean-Baptiste Vey, avec Jean-François Rosnoblet à Marseille, édité par Marc Angrand


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.